GP de Singapour: Ferrari devra «présenter ses excuses» après la bousculade au pied du podium

FORMULE 1 Kimi Räikkönen et des membres de l'équipe Ferrari ont bousculé des vigiles au moment de se rendre sur le podium...

N.C. avec AFP

— 

Sebastian Vettel fête sa victoire au GP de Singapour avec les membres de son écurie Ferrari, le 20 septembre 2015.
Sebastian Vettel fête sa victoire au GP de Singapour avec les membres de son écurie Ferrari, le 20 septembre 2015. — MOHD RASFAN / AFP

L'écurie Ferrari devra «présenter ses excuses» après une bousculade au pied du podium du Grand Prix de Singapour de Formule 1, remporté dimanche soir par Sebastian Vettel, a annoncé la Fédération internationale de l'automobile (FIA). Dans l'enthousiasme créé par la victoire de Vettel, sa 3e cette saison, assortie d'une 3e place pour Kimi Räikkönen, l'autre pilote de la Scuderia, des membres de l'équipe Ferrari ont bousculé des vigiles qui surveillaient le «parc fermé» où sont garées les monoplaces après l'arrivée.

Selon un caméraman de Canal Plus interrogé par l'AFP, l'un des membres de l'équipe italienne, plutôt imposant, a poussé violemment une barrière de sécurité, pour accéder au pied du podium avec les autres mécaniciens. Cette action a énervé les membres de la direction de course qui ont ensuite convoqué les responsables de Ferrari, la bousculade étant qualifiée de manquement au règlement du parc fermé.

 

«Le Team Principal de Ferrari (Maurizio Arrivabene) enverra une lettre d'excuses inconditionnelles à tous ceux qui ont été affectés» par cette bousculade et «devra garantir que cela ne se reproduira pas», précise la FIA dans le communiqué qui clôt ce petit incident d'après-course.