« Leur descente me fait mal au coeur »

©2007 20 minutes

— 

Guillaume Rippert

Ancien défenseur du FC Nantes, désormais à Valenciennes.

Demain soir (19 h), à La Baule, le VAFC (L1) affronte en amical les Canaris (Ligue 2). Une belle revanche pour vous qui avez été formé mais non retenu par le FC Nantes...

Je ne prends pas ça comme une revanche car je suis parti en très bons termes. Je n'ai absolument pas la rage contre eux. J'admire et je respecte ce club.

Vous restez sur une belle saison

en Ligue 1 avec plus de 30 titularisations. ­

Pensez-vous que les techniciens nantais se sont trompés sur votre compte?

Ils se sont peut-être trompés mais ils ne m'ont jamais dit non plus que je n'avais pas le niveau de la L1. A 17 ans, on m'a simplement dit d'être patient. J'ai attendu mais rien n'est venu. Je voyais les autres monter en pro et moi, je continuais de me morfondre en CFA. Je me suis dit qu'il fallait arrêter de me prendre pour un con ! A 20 ans, j'ai donc dû rebondir à Valenciennes (Ligue 2).

Une formation qui vous fait confiance...

C'est sûr, je viens même de resigner pour deux saisons supplémentaires, sans en faire la demande. Mais j'ai surtout la chance d'avoir un entraîneur [Antoine Kombouaré] qui a eu l'audace de me lancer quand je n'avais que 20 ans !

Quel regard portez-vous sur la descente aux enfers du FCNA la saison passée ?

Ça me fait mal au coeur. Mais sans être méchant, c'est plutôt logique. Cela fait trois ou quatre saisons que le club était sur la corde raide. Pourtant, il n'a rien changé.