NBA: La star des Bulls Derrick Rose accusé de viol en réunion sur son ex

BASKET Après l’avoir droguée…

B.V.

— 

Derrick Rose (à droite) lors du match entre Chicago et Cleveland le 8 mai 2015.
Derrick Rose (à droite) lors du match entre Chicago et Cleveland le 8 mai 2015. — SIPANY/SIPA

Le site américain TMZ, spécialisé dans les scoops people, vient de publier un article qui pourrait coûter très cher à la star des Chicago Bulls Derrick Rose. Alors qu’il est entre deux saisons, le meneur de jeu américain, MVP de la saison 2011, est accusé d’avoir drogué et violé, avec deux de ses amis, son ancienne petite amie. La jeune femme, qui préfère garder l’anonymat, assure être sortie avec le basketteur de 2011 à 2013. Pendant ce temps, Rose lui aurait demandé avec insistance de se masturber devant lui, d’avoir des relations sexuelles avec ses amis (à lui) ou de prendre part dans des orgies de groupe avec des inconnus. Des requêtes qu’elle aurait toujours refusées.

Une drogue paralysante

La relation s’est terminée un soir d’août 2013. Alors qu’elle est invitée dans sa maison de Beverly Hills par Rose et deux de ses amis, Ryan Allen et Randall Hampton (le manager du joueur), elle assure avoir été droguée à son insu par la bande, qui avait l’objectif de la violer. La jeune femme réussit à s’échapper de la maison avec une amie mais les trois hommes vont finalement se rendre chez elle pour profiter d’elle alors qu’elle était sous l’emprise de la drogue paralysante.

La plaignante dit ne garder que « de flashes » de la soirée mais est sûre d’avoir le souvenir d’un viol en réunion. Au bout de deux ans vécus dans « dans la honte et l’incertitude », elle a finalement décidé de porter plainte. Toujours interrogée par TMZ, l’avocate de Derrick Rose, Lisa Cohen, estime qu’il s’agit d’une « tentative pour extorquer financièrement un sportif très respecté », précisent que Rose et son ex étaient dans une relation « non exclusive et consensuelle ».