Ligue des champions: Valence-Monaco est «le barrage le plus équilibré», juge l'entraîneur Nuno

FOOTBALL Le coach de Valence

N.C. avec AFP
— 
Le coach de Valence Nuno Espirito Santo lors d'un match de pré-saison à l'Emirates Stadium, le 3 août 2014.
Le coach de Valence Nuno Espirito Santo lors d'un match de pré-saison à l'Emirates Stadium, le 3 août 2014. — Matt Dunham/AP/SIPA

C'est la marche décisive vers la Ligue des champions. Valence et Monaco se retrouvent mercredi soir en barrage aller pour espérer prendre une option sur la qualification. Cette confrontation est la plus «équilibrée» offerte par le tirage au sort, a estimé mardi l'entraîneur valencien Nuno Espirito Santo.

Quel est selon vous le favori de cette double confrontation?

Au vu du tirage au sort, c'est clairement le barrage le plus équilibré. Ce sont deux équipes qui ont la claire intention de se qualifier étant donné la qualité de leurs effectifs. (...) Monaco est une très grande équipe avec beaucoup de solutions et de joueurs de grande qualité. Nous savons qu'ils ne seront pas au complet mais nous ne pouvons pas penser qu'ils seront fragilisés pour autant. Nous avons effectué toute notre préparation (de pré-saison) en vue de ce match. Nous sommes prêts, nous nous sentons bien et nous sommes capables de rivaliser.

Les spéculations autour de l'avenir du défenseur Nicolas Otamendi, donné partant pour Manchester City, peuvent-elles perturber votre équipe?

Je comprends que vous souhaitiez poser des questions sur cette situation mais je vous demande de respecter cette conférence de presse. Rien n'est plus important que le match de demain [mercredi]. Nous savons depuis quelque temps que nous allons préparer ce match sans l'option Otamendi. Mais ce n'est pas important, l'important c'est que nous allons jouer un match fondamental pour nous et qui nous enthousiasme énormément. Les joueurs sont concentrés uniquement et exclusivement sur ce barrage. C'est un travail que nous menons depuis plusieurs années. Dès ma première conférence de presse ici [à l'été 2014], j'ai dit que nous voulions disputer la Ligue des champions. Demain [mercredi], il faut faire ce nouveau pas.

Valence n'a pas brillé pendant sa préparation avec aucune victoire en trois matches au mois d'août. Cela peut-il engendrer des doutes?

Nous n'analysons pas le travail de pré-saison en fonction des résultats, cela n'a jamais été déterminant. Nous avons abordé ces matchs avec l'intention de rivaliser, d'analyser et de corriger. C'est ce que nous avons fait cette semaine, nous avons corrigé des choses et renforcé ce que nous avons fait de bien. La défaite contre l'AS Rome [3-1 le 8 août] ne reflète pas notre match, nous nous sommes procuré beaucoup d'occasions. Nous avons aussi commis des erreurs mais nous avons travaillé depuis. Les joueurs sont prêts pour ne pas les reproduire.