Tour d'Italie: La Sky regrette qu'un des «gestes les plus fair-play» du cyclisme ait été sanctionné

CYCLISME Ricthie Porte, favori pour la victoire finale,  a été sanctionné de 2 minutes de pénalité à cause d'un réglement tatillon...

J.L. avec AFP

— 

Richie Porte aidé par Simon Clarke le 19 mai 2015.
Richie Porte aidé par Simon Clarke le 19 mai 2015. — Capture d'écran/DR

L'équipe Sky a regretté que le règlement soit appliqué à la lettre, et non dans l'esprit, après la pénalité de deux minutes infligée à son leader, l'Australien Richie Porte (Sky), mardi à Forli, au terme de la 10e étape du Giro.

Porte a été sanctionné pour dépannage après sa crevaison, à moins de 6 kilomètres de l'arrivée, par un coureur, l'Australien Simon Clarke, membre d'une autre formation (Orica). «L'esprit du règlement n'a pas été reconnu», a déclaré au site cyclingnews.com le manager de l'équipe britannique, Dave Brailsford, à propos de ce qu'il a qualifié «un geste de fair-play».

 

«La plupart des gens conviendraient que c'est l'un des gestes de fair-play les plus intéressants que l'on a vu depuis longtemps, en particulier dans notre sport qui a été un peu gâché par des comportements déloyaux», a ajouté Dave Brailsford.

 

«Il est dommage que les gens ne veulent pas voir le sens de ce geste qui est juste. Il (Porte) n'en a pas tiré un avantage injustifié. Il y a cependant une leçon à en tirer. C'est que le règlement est appliqué à la lettre, et non dans son esprit. Nous allons continuer à nous battre en espérant ne pas connaître une nouvelle crevaison», a commenté le manager de la formation britannique.

Après la 10e étape, Porte a reculé de la 3e à la 12e place du classement général, à 3 min 09 sec du maillot rose, l'Espagnol Alberto Contador. Le jury international des commissaires a pénalisé Porte (et Clarke) pour «aide matérielle irrégulière à un coureur d'une autre équipe».