Travailler avec Amélie Mauresmo a rendu Andy Murray «féministe»

TENNIS Le Britannique est satisfait de cette collaboration…

P.A.

— 

Andy Murray et Amélie Mauresmo, le 20 janvier 2015 à Melbourne.
Andy Murray et Amélie Mauresmo, le 20 janvier 2015 à Melbourne. — BPI/SIPA

L’annonce de la collaboration entre Andy Murray et Amélie Mauresmo avait surpris son monde l’an dernier. L’Écossais avait d’ailleurs subi quelques critiques pour ce choix, qui se révèle finalement de plus en plus payant au fil des semaines (Murray est troisième mondial). Si la suite de cette alliance pourrait s'écrire en pointillé du fait de la grossesse de la Française, Andy Murray a déclaré au Red Bulletin qu’elle l’aidait énormément, au point de l’avoir rendu « féministe ».

« Je suis pour l’égalité en général, et si c’est cela, être féministe, alors oui, je le suis, a en effet déclaré le Britannique. J’ai vécu le débat sur l’égalité des sexes en embauchant Amélie et je suis maintenant un ardent défenseur de cette cause. Cela m’a ouvert les yeux. »

« Elle sait écouter »

« Tout de suite, je me suis senti à l’aise avec elle, poursuit-il. Je me remettais d’une opération du dos, un moment difficile dans ma carrière : je n’avais pas passé beaucoup de temps avec Ivan Lendl. J’avais besoin de quelqu’un qui m’aide. Elle sait écouter ». Malgré ses difficultés historiques sur terre battue, Andy Murray se présentera à Roland-Garros dans la peau d’un prétendant au titre après sa victoire au Masters 1000 de Madrid.