Giro: Alberto Contador obligé de se défendre face à la rumeur d'un moteur dans son vélo

CYCLISME L'espagnol a changé de vélo à 40 km de l'arrivée sur le Tour d'Italie mercredi...

A.M. avec AFP

— 

L'espagnol Alberto Contador endosse le maillot rose de leader sur le Tour d'Italie, le 13 mai 2015.
L'espagnol Alberto Contador endosse le maillot rose de leader sur le Tour d'Italie, le 13 mai 2015. — LUK BENIES / AFP

Il ne s’attendait sûrement pas à la question. Après avoir endossé le maillot rose de leader mercredi sur le Giro, Alberto Contador est arrivé détendu en conférence de presse ? Trop ? L’Espagnol a en effet été surpris par une question concernant son changement de vélo, à 40km de l’arrivée. Une technique qui n’a pas échappé à l’ancien coureur italien Mario Cipollini, selon qui cette attitude éveille les soupçons autour de la possible utilisation de moteur dans la machine.

« Je n’ai pas un moteur, j’en ai cinq ! »

Après l’arrivée, le Madrilène a plaisanté sur le fantasme d’un moteur caché : « Je n’ai pas un moteur, j’en ai cinq ! » Il a défendu ce choix de changer de matériel (« c’est une bonne chose pour le cyclisme »), autorisé par le règlement dès lors que le vélo peut être dûment contrôlé. De fait, le vélo avec lequel il a terminé l’étape est plus léger et plus adapté aux efforts en montée par les braquets choisis. Depuis plusieurs années, le peloton bruisse de rumeur autour de l’utilisation possible de moteur dans les vélos, ce qui n’a jamais pu être prouvé.