Pour Carlo Ancelotti, il n'y aura pas de grève en Liga

FOOTBALL La fédération espagnole menace de ne pas jouer la fin de saison en raison d'un désaccord sur les droits TV...

R.B. avec AFP

— 

Carlo Ancelotti en conférence de presse le 4 mai 2015.
Carlo Ancelotti en conférence de presse le 4 mai 2015. — Massimo Pinca/AP/SIPA

Le bras de fer dans le football espagnol au sujet des droits télévisés «va se régler» sans grève, a estimé vendredi l'entraîneur du Real Madrid Carlo Ancelotti, tandis que son homologue du FC Barcelone Luis Enrique a appelé les instances au «dialogue».

La Fédération espagnole de football (RFEF), appuyée par le syndicat des joueurs (AFE), a annoncé mercredi une grève illimitée à partir du 16 mai, pour protester contre un décret gouvernemental sur la répartition des droits TV. Mais la Ligue de football s'est pour sa part rangée aux côtés du gouvernement, dénonçant «l'irresponsabilité» de cette menace et promettant un recours en justice.

«Sincèrement, c'est une question qui va se régler après quelques jours», a jugé Ancelotti en conférence de presse.

«Je crois qu'il a manqué un peu de communication entre les parties. Elles vont se réunir et je crois qu'au final elles prendront une décision juste. Je ne crois pas que la Liga s'arrête, et je pense qu'elle va se terminer normalement.»

De son côté, l'entraîneur barcelonais Luis Enrique a dit souhaiter qu'une solution soit trouvée.

«J'espère qu'on n'en n'arrivera pas à cela (une grève, ndlr), j'espère que le dialogue s'imposera entre les parties et qu'elles régleront les choses», a-t-il fait valoir devant la presse.

«Chacune des parties a sa position et ses raisons mais il faut prendre en compte les acteurs que sont les joueurs, ce que pensent les acteurs du football, pour en arriver à une solution par le dialogue. Ce serait la meilleure solution», a-t-il ajouté.

Alors que le championnat d'Espagne est engagé dans sa dernière ligne droite, cette menace de grève pourrait perturber les deux dernières journées, programmées les 17 et 23 mai. La finale de la Coupe du Roi entre le FC Barcelone et l'Athletic Bilbao, le 30 mai au Camp Nou, est également concernée.