VIDEO. Antonio Conte menacé de mort à cause de la blessure d'un joueur

FOOTBALL le sélectionneur italien est sous le feu des critiques après la blessure de Marchisio lors d'un entraînenement en début de semaine...

J.L.
— 
Antonio Conte discuté dans son rôle de sélectionneur de l'Italie.
Antonio Conte discuté dans son rôle de sélectionneur de l'Italie. — Maurizio Degli

Ca ne va pas fort pour Antonio Conte. En dépit de ses bons résultats à la tête de la sélection nationale depuis qu'il en a pris les rênes l'été dernier, le sélectionneur italien prend la marée à cause de l'affaire Marchisio. Conte a même été menacé de mort sur internet en raison de la blessure de Marchisio, cette semaine, lors d'un entraînement.

Si la nature de la blessure n'est pas définitive -les médecins de la Juve n'ont pas trouvé de rupture des ligaments, contrairement au diagnostic initial- la responsabilité de Conte est évidente pour John Elkann, président de la compagnie qui détient la Juve: «Peut-être veut-il être reconnu comme l'entraîneur qui a le record de blessures en sélection?»

 

 

Une critique à laquelle se sont joints plusieurs entraîneurs de Série A, sur fond de conflit entre les clubs et la gestion de l'équope nationale. «J'ai vu Conte ce matin, il était remué, explique Carlos Tavecchio, le président de la Fédération italienne. Il a reçu des menaces de mort sur internet et il ne l'a pas pris avec calme. Tout ça n'est aucunement de sa faute». Remué, c'est le bon mot. Interrogé à propos de la polémique par la RAI, l'ancien entraîneur de la Juve n'a pas décroché un mot: grand moment de malaise pour le journaliste envoyé à l'abattoir.