Les Spurs passent en force

©2007 20 minutes

— 

Les Phoenix Suns ont été pris à leur propre jeu dimanche soir. Habituellement spécialistes de la défense, les San Antonio Spurs ont été contraints de sortir l'artillerie lourde pour remporter la manche initiale de cette série du 2e tour (106-111) avant le match 2 la nuit prochaine, toujours en Arizona.

Avec 32 points et 8 passes décisives au compteur, Tony Parker a été le détonateur d'une équipe texane qui a remisé, le temps d'une soirée, son style fermé. « On préfère plutôt jouer dans des matchs à 80 ou 90 points. Mais comme nous avons des joueurs très adroits en ce moment, on en profite », expliquait la star Tim Duncan, dominateur à l'intérieur

(33 points et 16 rebonds).

« Ils n'ont personne pour contrer Timmy », ajoutait Parker, dont le duel avec le meneur adverse Steve Nash (31 points) s'est achevé dans un bain de sang, le Canadien, blessé au nez, devant quitter ses coéquipiers après un choc avec le Français. « C'est frustrant de ne pas avoir pu jouer dans les moments décisifs, concluait Nash. Si on veut gagner la série, il va falloir montrer qu'on a plus faim qu'eux. »