Le champion sortant reste méfiant

©2007 20 minutes

— 

Sacré la saison dernière face à Tours, le Paris Volley partira légèrement favori de la finale qui l'opposera à partir de demain à Poitiers. Premiers de la saison régulière, les joueurs de Mauricio Paes se méfient toutefois de leurs adversaires à l'aube du remake de l'édition 2000. « On a l'impression que parmi les quatre demi-finalistes, Poitiers est l'équipe qui a le mieux réussi à hausser son niveau de jeu », estimait le libéro parisien José Manuel Garcia après la demi-finale arrachée face à Toulouse.

Tombeur de Cannes en deux matchs, le Stade Poitevin ne semble douter de rien. « Au vu de notre fin de saison, on mérite cette finale », assure l'ex-Parisien Oliver Kieffer. « Ce groupe est prêt pour ces grosses batailles, on va tout faire pour réaliser quelque chose de grand », enchaîne l'entraîneur Olivier Lecat. La première manche à Lawson-Body s'annonce déjà décisive. « Il ne faudra pas les mettre en confiance, conclut le capitaine parisien Rafael Redwitz. Si on arrive à la bousculer, cette équipe a plus de mal. »