Les jeux sont faits à l'Est

— 

LeBron James, des Cleveland Cavaliers (à droite) à la lutte avec  le défenseur des Washington Wizards DeShawn Stevenson, au 1er tour de la phase finale de la NBA, le 30 avril 2007.
LeBron James, des Cleveland Cavaliers (à droite) à la lutte avec  le défenseur des Washington Wizards DeShawn Stevenson, au 1er tour de la phase finale de la NBA, le 30 avril 2007. — REUTERS/Jonathan Ernst

Les Cleveland Cavaliers n'ont pas traîné pour éliminer (4-0) Washington, trop handicapé par l'absence de Gilbert Arenas, au 1er tour de la phase finale de la NBA, grâce à un nouveau succès (97-90) lundi.

Cette année, tout va décidément très vite à l'Est où, en comptant Chicago et Detroit, – on connaît déjà trois des quatre qualifiés, tous vainqueurs en quatre matches, le fameux «sweep».

«Ca va nous donner un surplus de confiance et nous permettra d'aborder la suite avec davantage de fraîcheur», a commenté LeBron James, meilleur homme du match lundi avec 31 points et 11 rebonds en compagnie de Zydrunas (20 pts, 19 rbds).

A l'Ouest en revanche, aucune équipe ne s'est encore mis à l'abri, même si les choses se précisent pour les San Antonio Spurs, qui mènent désormais 3-1 face à Denver. Après avoir perdu le match d'ouverture, les Spurs ont enchaîné trois victoires au métier, à l'image du succès (96-89) décroché lundi à l'extérieur sur les ailes de leur vétéran Robert Horry, 36 ans.

Sextuple champion NBA, Horry, qui dispute sans doute sa dernière saison, a une fois encore fait honneur à sa réputation de «tueur» en inscrivant un panier à trois points décisif à trente secondes de la fin. Pour les reste les Spurs se sont comme de coutume appuyés sur leur trident Tim Duncan (22 points, 11 rebonds), Manu Ginobili (18 pts, 6 passes décisives) et Tony Parker (15 pts, 5 pd).

Houston a de son côté repris la main dans son duel très serré avec Utah, où personne n'est encore arrivé à s'imposer à l'extérieur. Grâce à leur victoire (96-92), les Rockets mènent désormais 3-2. Yao Ming (21 pts, 15 rbds) a été déterminant en marquant six des huit derniers points de son équipe. L'autre star de Houston, Tracy McGrady, a battu son record de passes (16).