Fifa: Après David Ginola, Luis Figo est candidat à la présidence pour plus de «transparence»

FOOTBALL Sepp Blatter va avoir de la concurrence…

B.V.
— 
L'ancien joueur du Real et de l'Inter Milan Luis Figo, en 2012
L'ancien joueur du Real et de l'Inter Milan Luis Figo, en 2012 — MILOSAVLJEVIC/SIPA

Et un de plus. Après Sepp Blatter, Jérôme Champagne, Ali Bin Al Hussein et David Ginola, nous connaissons un nouveau candidat à la présidence de la Fifa: le Portugais Luis Figo. L’ancien joueur du Real Madrid et de Barcelone, 127 sélections avec le Portugal, s’est déclaré ce mercredi matin dans une interview à CNN. «J’aime le football et il mérite beaucoup mieux que ça, a-t-il déclaré. Si tu fais la recherche 'Fifa' sur internet, les premiers résultats sont: 'scandales'. Des mots pas très positifs. C'est ce qu'on doit changer en premier, l'image de la Fifa.»

Le soutien de cinq fédérations

«J'ai parlé à tant de gens importants dans le monde du football, des joueurs, des managers, des présidents de fédérations, et tous pensent que quelque chose doit être fait, poursuit-il. L'an dernier j'étais au Brésil pendant la Coupe du monde et j'ai vu la réaction des fans dès qu'on évoque l'image de la Fifa. C'est le bon moment pour un changement de gouvernance, pour plus de transparence et de solidarité.»



Par ailleurs, Luis Figo a assuré avoir les cinq lettres de soutien de la part de fédérations, nécessaire pour valider sa canditature. Et si celle de David Ginola est sponsorisée par le géant des paris Paddy Power, Figo semble ne pas avoir de grand groupe derrière lui.

I'm delighted to announce my candidacy for the FIFA Presidency. Football has given me so much during my life & I want to give something back
— Luís Figo (@LuisFigo) January 28, 2015