CAN 2015: Pourquoi l’Algérie va être championne d'Afrique

FOOTBALL Les Fennecs figurent parmi les favoris…

R.B.
— 
Sofiane Feghouli fête la qualification pour les 8es de finale du Mondial le 26 juin 2014.
Sofiane Feghouli fête la qualification pour les 8es de finale du Mondial le 26 juin 2014. — SIPANY/SIPA

Quand vous êts annoncé à ce point gagnant, la tradition veut que vous vous ramassiez lamentablement. A 20 Minutes, on pense pourtant que l'Algérie, favorite de la CAN 2015, va réussir à aller au bout de la compétition. Avant l'entrée en lice des hommes de Gourcuff contre l'Afrique du Sud lundi (20h), voilà cinq raisons de croire à un nouveau sacre continental pour les Fennecs.

Parce que Yacine Brahimi a réalisé une excellente première partie de saison

Avec Sofiane Feghouli, c’est le gros atout offensif des Fennecs. Elu meilleur joueur maghrébin de l'année, Yacine Brahimi régale régulièrement les supporters du FC Porto, particulièrement en Ligue des champions où il a inscrit cinq buts en poule. Après s'être affirmé pendant le Mondial, l'ancien Rennais se voit bien martyriser les défenses de la CAN par ses dribbles. Nous aussi.

Parce que Christian Gourcuff est le coach qui leur fallait

Sur le papier, ce n'était pas le mariage le plus attendu du monde. Pourtant, Christian Gourcuff est bien l'homme chargé de conduire l'Algérie au titre continental. Le Breton a imposé son 4-4-2 et a réussi un parcours quasi sans-faute lors des éliminatoires de la CAN. Posé, très éloigné du cliché du sorcier blanc et excellent tacticien, l'ex-entraîneur de Lorient a une excellente occasion de se faire définitivement adopter.

Parce qu’elle a été la meilleure équipe africaine du Mondial

Ça a été l'un des huitièmes de finales les plus haletants de ce Mondial brésilien. Annoncés amplement perdants, les Algériens ont poussé les Allemands, futurs maîtres du monde en prolongation, avant de céder (2-1, ap). Seule équipe africaine avec le Nigeria, absent de cette CAN, à avoir passé les poules de la compétition, l'Algérie a conservé sa dynamique, celle qui fait d'elle la meilleure équipe du continent. Elle doit maintenant le confirmer sur les pelouses de Guinée équatoriale.

Parce que 25 ans sans succès, c’est beaucoup trop long

A l'époque, François Mitterrand était dans les premières années de son deuxième septennat et le mur de Berlin venait à peine de tomber. Vainqueurs de leur seule Coupe d'Afrique de leur histoire à domicile en 1990, les Fennecs ont enfin retrouvé une génération capable de succéder aux Madjer ou Oudjani. Alger n'a qu'une envie, offrir un mois de fête à ses héros.

Parce que la concurrence est trop faible

Soyons francs, la CAN 2015 a tout pour être celle de l’Algérie. Résumons rapidement la situation: le champion en titre nigérian n’est pas parvenu à se qualifier, la Côte d’Ivoire n’a pas été foutue de remporter la compétition du temps de Didier Drogba, le Cameroun va bien trouver un moyen de passer au travers comme au Mondial et le Ghana n’a rien gagné depuis 1982. Un boulevard on vous dit.