Dakar 2015: «C’est plus dur qu’un abandon», estime Nani Roma, déjà hors-jeu après le 1er jour

AUTO Le tenant du titre de la catégorie auto, Nani Roma, a déjà dû faire une croix sur ses espoirs de victoire cette année en étant victime de problèmes techniques dès la première étape du Dakar ce dimanche...

N.C.

— 

Nani Roma au téléphone avoir été contraint à l'arrêt dès le 6e km de la première étape du Dakar, le 4 janvier 2015.
Nani Roma au téléphone avoir été contraint à l'arrêt dès le 6e km de la première étape du Dakar, le 4 janvier 2015. — DAVID FERNANDEZ/EFE/SIPA

De notre envoyé spécial à Villa Carlos Paz (Argentine)

Cela devait être une simple mise en bouche avant l’étape de lundi, déjà la plus longue de cette édition 2015. Et puis la première spéciale du Dakar, a pris une tournure complètement inattendue et s'est transformée en calvaire pour l’un des grands favoris, le tenant du titre auto Nani Roma. Le pilote espagnol a connu de gros problèmes mécaniques dès le 3e km de course. «L’alarme du voyant d’huile s’est déclenchée. Inquiets, on a roulé jusqu’au km 9 et puis on s’est arrêtés. Je ne sais pas ce qui s'est passé, c'est incompréhensible», a-t-il raconté.

Pourra-t-il repartir?

Arrêté une première fois puis une deuxième, Roma a terminé l'étape tracté par son camion d'assistance, en roulant à 50 km/h. Résultat, un retard de 6h26 à l'arrivée sur le vainqueur du jour, son coéquipier Orlando Terranova (Nasser Al-Attiyah, d'abord meilleur temps, a écopé de 2 minutes de pénalité pour dépassement de vitesse). «C’est plus dur qu’un abandon, jusge-t-il, amer. Mais c’est comme ça, c’est le sport mécanique. On va essayer de rentrer au bivouac et de repartir demain.»

Attendu à Villa Carlos Paz dans la nuit, Roma repartira, s'il le peut, en 16e position lundi matin (tout en gardant son temps évidemment). Le réglement permet en effet aux «top pilotes» de ne jamais partir au-delà de cette place pour ne pas avoir à doubler tous les autres concurrents. Mais ça, l'Espagnol s'en fiche pas mal. Pour lui, le Dakar, à peine commencé, est déjà fini.