PSG: «Si j'avais tout bien fait les trois dernières saisons, j'aurais pu aller au Brésil», estime Pastore

FOOTBALL Le milieu du PSG Javier Pastore a expliqué au Parisien que ne pas participer au Mondial brésilien l'a fait réfléchir...

N.C.

— 

Javier Pastore fête son but lors de la victoire du PSG à Metz le 21 novembre 2014.
Javier Pastore fête son but lors de la victoire du PSG à Metz le 21 novembre 2014. — PATRICK HERTZOG / AFP

Cela n'a échappé à personne, et surtout pas aux fans du PSG. Cette saison, Javier Pastore est un autre joueur. Plus régulier, plus batailleur, plus décisif surtout, l'Argentin pèse davantage sur les matchs que lors des saisons précédentes. Comment expliquer ce changement? «El Flaco» livre ce mardi sa vision des choses dans une longue interview accordée au Parisien. «J'ai changé beaucoup de choses et pas seulement dans la tête. Je me sens beaucoup mieux physiquement que les autres années. Cette saison, je suis dans la forme de ma vie», dit-il.

Mais surtout, à l'écouter, un événément a tout changé. «Quand je suis rentré cet été à Paris, après les vacances, j'ai regardé le Mondial à la télévision et ça a été un déclic. Ça m'a fait du mal de ne pas y être, raconte-t-il. Bien sûr, c'est de ma faute. Si j'avais tout bien fait pendant les trois dernières saisons, j'aurais pu aller au Brésil. Donc, aujourd'hui, j'ai décidé de ne plus perdre de temps.» Une prise de conscience qui paie pour le moment, puisque l'ancien de Palerme, en plus d'avoir un culte dédié à sa personne, a fait son retour en sélection nationale au mois de septembre.