Polémique Willy Sagnol: Le syndicat des joueurs africains déplore un «dérapage non-contrôlé»

FOOTBALL Le département Afrique du syndicat international des joueurs a condamné ce jeudi les propos de Willy Sagnol sur les joueurs africains...

N.C. avec AFP

— 

L'entraîneur de Bordeaux Willy Sagnol échange avec son joueur Malia Abdou Traoré, le 4 novembre 2014 au centre du Haillan
L'entraîneur de Bordeaux Willy Sagnol échange avec son joueur Malia Abdou Traoré, le 4 novembre 2014 au centre du Haillan — AFP

Le département Afrique de la FIFPro, syndicat international des joueurs, a condamné la «gaffe» de Willy Sagnol avec ses propos sur «le joueur typique africain». Cette section de la FIFPro déplore un «dérapage non-contrôlé de l'ancien sélectionneur de l'équipe de France espoirs» dans un communiqué sur le site du syndicat et ses réseaux sociaux.

«Les déclarations de celui qui fut, au sein de la FFF, responsable des équipes de France, renvoient à un racisme malheureusement ordinaire», regrette encore ce département de la FIFPro. «Bien sûr, aujourd'hui, Sagnol regrette; bien sûr, il n'est pas raciste ; bien sûr, il s'excuse... Comme tant d'autres l'ont fait avant lui, une fois mesurée l'étendue des dégâts», peut-on encore lire dans ce texte.

Sagnol s'est dit «désolé»

«Willy Sagnol s'est juste "trompé de colère" et d'adversaires, comme tant d'autres avant lui, aussi», poursuit la division Afrique de la FIFPro qui «condamne, une fois encore, toutes les formes de racisme et de xénophobie». «Une fois encore - une dernière fois ?», la division Afrique de la FIFPro «demande aux instances la plus grande fermeté envers ceux dont les dérapages, inadmissibles, ternissent chaque fois un peu plus l'image du football et des footballeurs».

Sagnol a tenu des propos controversés lundi lors d'un entretien avec des lecteurs du quotidien Sud Ouest, lâchant notamment: «L'avantage du joueur typique africain, c'est qu'il est pas cher», «c'est un joueur qui est prêt au combat généralement, qu'on peut qualifier de puissant sur un terrain». «Mais le foot, ce n'est pas que ça. Le foot c'est aussi de la technique, de l'intelligence, de la discipline, il faut de tout. Des Nordiques aussi», avait-il enchaîné. Ce jeudi, en conférence de presse, il s'est dit «désolé» si certaines personnes «se sont senties blessées» par ses propos.