Rugby: Des jeunes du Pôle France en camp d'entraînement au Qatar

RUGBY La Fédération a décidé d'envoyer des jeunes du Pôle France au Qatar afin de tester leur adaptation «en environnements climatiques extrêmes»...

N.C. avec AFP

— 

Le joueur du Stade Français Benjamin Dumas inscrit un essai lors de la finale de Rugby à VII contre le RC Massy Essonne, le 16 juin 2013.
Le joueur du Stade Français Benjamin Dumas inscrit un essai lors de la finale de Rugby à VII contre le RC Massy Essonne, le 16 juin 2013. — ALAIN JOCARD / AFP

La Fédération française de rugby (FFR) a approuvé l'envoi de 26 jeunes joueurs du Pôle France en camp d'entraînement à Doha fin novembre, afin de tester leur adaptation «en environnements climatiques extrêmes», a-t-on appris mardi. Ce projet, voté lors d'un bureau fédéral le 5 août, s'inscrit dans le cadre d'une convention de recherche avec la clinique Aspetar, au coeur de l'immense et ultra-moderne complexe qatarien Aspire dédié au sport.

Les rugbymen du Pôle France, âgés de 18 à 20 ans et habituellement basés au Centre national du rugby de Marcoussis (Essonne), s'entraîneront donc du 20 novembre au 2 décembre à Doha. Puis une partie s'envolera pour Dubaï du 3 au 6 décembre afin de disputer «un tournoi international de rugby à VII avec l'équipe France 7 Développement», lit-on dans le relevé de décisions du bureau fédéral.

Le projet doit être entériné la semaine prochaine

L'objectif est de compiler des données «comparant l'effet d'un camp d'entraînement pré-compétition en altitude et/ou en chaleur sur la performance d'athlètes de haut niveau». Par exemple, les joueurs pourront dormir dans les chambres hypoxiques du complexe afin de recréer les conditions de l'altitude et ses effets, comme l'augmentation de la production naturelle d'érythropoïetine (EPO).

La charge financière sera largement assurée par Aspetar qui payera «les billets d'avion aller-retour Paris-Doha pour les joueurs et l'encadrement, l'hébergement en pension complète, les expérimentations scientifiques», et fournira «les structures d'entraînement». «La FFR ne prendra en charge que les billets d'avion de Doha vers Dubaï pour les joueurs disputant le tournoi» à VII, est-il écrit dans le document de présentation du partenariat.

Le projet doit encore être définitivement entériné, probablement «en milieu de semaine prochaine», a-t-on appris auprès de la FFR, car une solution doit être trouvée concernant la scolarité des joueurs durant ces 15 jours.