Ligue Europa: A l’OL, l'hécatombe se poursuit

FOOTBALL Le club rhodanien sera privé de dix éléments -dont neuf fréquentent l’infirmerie- jeudi, en Ligue Europa…

Stephane Marteau

— 

Lyon's French coach Hubert Fournier gestures during the French L1 football match between Toulouse (TFC) and Lyon (OL) on August 16, 2014 at the Municipal Stadium in Toulouse, southern France. AFP PHOTO / PASCAL PAVANI
Lyon's French coach Hubert Fournier gestures during the French L1 football match between Toulouse (TFC) and Lyon (OL) on August 16, 2014 at the Municipal Stadium in Toulouse, southern France. AFP PHOTO / PASCAL PAVANI — AFP

Ils tombent comme des mouches. Déjà contraint de composer avec les blessures de Milan Bisevac, Samuel Umtiti, Henri Bedimo, Gueïda Fofana, Clément Grenier, Yoann Gourcuff et Nabil Fekir, Hubert Fournier sera également privé de Mohamed Yattara et de Yassine Benzia pour le déplacement à Giurgiu (Roumanie) où l’OL tentera jeudi de franchir les barrages de la Ligue Europa, une tâche qui relève dans ces conditions de la mission impossible, une semaine après le revers concédé à l’aller face au FC Astra (1-2). Touchés respectivement aux adducteurs et aux ischio-jambiers, les deux attaquants ont rejoint l’infirmerie lyonnaise pour une durée indéterminée.

C’est quasiment une équipe complète qui fera donc défaut au club rhodanien puisqu’à ces neuf absences, il convient d’ajouter celle de Lindsay Rose, suspendu. Pour constituer son groupe, Hubert Fournier a puisé dans le centre de formation et a incorporé l’attaquant Zakarie Labidi (19 ans) et le défenseur central Romaric N’Gouma (19 ans) qui n’ont encore jamais évolué en pro.

La cellule performance dans l’œil du cyclone

Ces deux nouveaux forfaits interviennent au lendemain d’une réunion entre le staff technique, les représentants des joueurs (Malbranque, Jallet, Gonalons) et la cellule performance qui a clairement été pointée du doigt par le capitaine Maxime Gonalons à l’issue de la défaite subie dimanche devant le RC Lens (0-1). «Il y a un souci physique. La préparation n’a certainement pas dû être en adéquation avec le haut niveau», avait dénoncé le milieu de terrain international. «Je ne sais pas si c’est la préparation ou les entraînements», s’interroge pour sa part Clinton N’Jie.

Les pépins physiques des joueurs lyonnais ne peuvent cependant pas tous être imputés à la structure dirigée par Alexandre Marles qui a succédé durant l’intersaison à Robert Duverne, l’emblématique préparateur physique de l’OL dont le contrat n’a pas été renouvelé. Ainsi, Fofana, Grenier et Gourcuff ne sont pas rétablis de blessures contractées la saison dernière. Quant à Fekir, c’est un choc subi il y a quinze jours face à Rennes (2-0) lui ayant occasionné une luxation de l’épaule, qui l’a mis sur le flanc.