Jean-Louis Borloo nouveau président de Valenciennes, réintégré en Ligue 2

FOOTBALL Le club nordiste était au bord de la disparition…

R.B. avec AFP
— 
Jean-Louis Borloo en juin 2014.
Jean-Louis Borloo en juin 2014. — FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Jean-Louis Borloo s'est engagé auprès du club de Valenciennes, qui a été réintégré en Ligue 2 vendredi par la DNCG après son passage en appel, en devenant «président de la holding Diables rouges qui va contrôler le VAFC», a-t-il déclaré à l'AFP.

«J'ai porté le projet devant la DNCG en étant le garant des investisseurs. Je serai le président de la holding Diables rouges qui a été créée et qui va contrôler le VAFC. Je suis président par intérim. Le club aura un président qui sera désigné très vite, probablement mercredi, et qui ne sera pas moi», a-t-il expliqué.

Plus tôt, l'ancien président Jean-Raymond Legrand avait indiqué à l'AFP avoir «démissionné hier (jeudi) soir» afin que «ce soit Jean-Louis (Borloo) le président du club devant la DNCG».

500.000 euros d'apport

Valenciennes, relégué sportivement en Ligue 2 en mai dernier et administrativement en juin en raison de difficulté financières, a finalement été réintégré en L2 par la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG) après son passage en appel vendredi, au lendemain de la levée de la procédure de redressement judiciaire.

Ancien ministre, Borloo, âgé de 63 ans, maire de Valenciennes entre 1989 et 2002 qui a déjà présidé le club nordiste de 1986 à 1991, avait abandonné tous ses mandats politiques en avril dernier pour des raisons de santé.

Il aurait déboursé 500.000 euros dans le club de son fief électoral selon La Voix du Nord. Avec quatre autres investisseurs, Jean-Louis Borloo aurait ainsi mis 2,6 millions d’euros sur la table. Il va prendre la présidence du club a annoncé vendredi le désormais ex-numéro 1 du club, Jean-Raymond Legrand.