Mondial 2014: Les Bleus n’ont jamais pris «autant de plaisir», selon Valbuena et Debuchy

FOOTBALL Le jeu offensif plaît aux joueurs...

B.V. à Ribeirao Preto

— 

Mathieu Valbuena célèbre son but face à la Suisse vendre à Salvador de Bahia (5-2).
Mathieu Valbuena célèbre son but face à la Suisse vendre à Salvador de Bahia (5-2). — Cao Can/CHINE NOUVELLE/SIPA

De notre envoyé spécial à Ribeirao Preto (Brésil),

Depuis le début de la Coupe du monde, on se régale à les voir jouer. Mais ceux qui s’amusent le plus, ce sont eux, les Bleus. Présents tour à tour en conférence de presse, Mathieu Debuchy et Mathieu Valbuena ont raconté leur plaisir de jouer pour cette équipe. On ne parle pas particulièrement de celui d’être presque qualifié ou de faire partie d’un groupe «qui vit bien», comme le veut l’expression consacrée. Non: juste celui de bien jouer au foot. «C’est top, ouvre le latéral. On prend un pied terrible à jouer dans cette équipe. Ça se ressent sur le terrain, depuis le début du Mondial.»

«On essaie de mettre du mouvement»

Dans la forme de sa vie, Valbuena y voit même une sorte d’accomplissement de sa carrière, lui qui avait connu deux dernières compétitions difficiles (20 minutes jouées à la Coupe du monde 2010, 0 à l’Euro 2012). «En étant honnête, non, je n’ai jamais pris autant de plaisir, assure le Marseillais. A chaque entraînement. A chaque match aussi, car forcément, quand il y a des victoires. On ne va pas revenir sur 2010, mais 2012, c’était dur à accepter. Aujourd’hui c’est du passé, je m’amuse dans cette équipe de France et je pense qu’il n’y a pas que moi, les autres joueurs et les supporters aussi. J’espère que ça va continuer.»

Les stats parlent pour elles: sur les sept derniers matchs, la France a marqué 26 fois. Avec les Pays-Bas, elle est actuellement la meilleure attaque du Mondial. En grande partie grâce à un jeu spectaculaire, direct et plaisant. Valbuena décrit: «Dans ce système-là, il y a un équilibre, c’est le plus important. Aujourd’hui les premiers défenseurs sont les attaquants, on essaie de se replacer, de défendre. Après, offensivement on a beaucoup de liberté. On essaie de mettre du mouvement, de la vitesse. Aujourd’hui ça marche bien.» Ce qui plaît le plus à Debuchy? «Ce jeu offensif, explique-t-il. Même si je suis défenseur, j’adore participer et voir ces phases de jeu, ces moments où tout le monde se met à jouer ensemble. Ce sont des choses que j’adore.»