Coupe du monde 2014: Argentine-Iran à revivre en live comme-à-la-maison (1-0, score final)

J.L.

— 

Lionel Messi acclamé par le public argentin, le 14 juin 2014 au Brésil.
Lionel Messi acclamé par le public argentin, le 14 juin 2014 au Brésil. — SIPANY/SIPA
ARGENTINE - IRAN 0-0
Allez je vous mets son but avant de partir. Pas mal quand même.



Ca se termine là-dessus. L'Argentine a été nullisime jusqu'à cette inspiration de Messi, lui-même bien mauvais jusque là. Deux victoires en deux matchs pour l'albiceleste, mais que c'est moche à voir jouer. On se revoit tout à l'heure avec Allemagne-Ghana. Des bises.
92e: Quel cachou de Lionel mais quel cachou !!!!!! Prise de balle à 20 mètres et frappe enroulée en lucarne !!! Il le fait à chaque fois mais qu'est-ce qu'il le fait bien.
91e: MESSIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
87e: Romerooooooooooo te quiero !!! Le gariden argetnin sauve encore son équipe devant Reza. Quel contre des Iraniens. Ils le méritent ce match bordel !
84e: Que c'est poussif...Je vous vendrais bien des occasions en pagaille mais l'Argentine n'y arrive.
81e: Bam, la stat qui fait mal



78e: Donc l'Argentine s'en remet à Lavezzi pour gagner un match de coupe du monde. Tout va bien.
75e: Le montage est encore meilleur que tout à l'heure



73e: Lionel, avant, ces coup-francs, ils allaient en lulu direct. Mais ça c'était avant.
67e: Encore la claquette de Romero sur cette tête de Dejagah !!!! Incroyable. L'Iran est en train de marcher sur l'Argentine.
66e: Par contre, dés que j'entends le nom de Massoud, je peux pas m'empêche de penser à autre chose que ça.


63e: Le caffouillage sur ce corner iranien !!! Mais c'est qu'ils vont finir par le perdre de match les Argentins. Quelle honte.
61e: Même la spéciale de Messi de fonctionne pas ! Déboulé plein champs mais la frappe est à côté.
57e: Diego ne doit pas apprécier le spectacle...



55e: Gago, c'est nul. Et pifétout.
53e: La manchette de Romero sur cette tête iranienne !!!! Popopopopo il est en train de se passer un truc sur ce match...
51e: Voilà. Très beau créneau du conducteur de bus iranien. Pile devant son but. Ca rentrait tout just emais ça rentrait;



49e: Je vous rassure, l'Iran ne s'est pas jeté à l'attaque d'un coup. Bon courage aux Argentins pour en planter un.
46e: On est repartis pour un tour. En espérant que ça s'anime un peu.
Mi-temps. Pas folichons ces Argentins. Vraiment pas folichons.
42e: Ce coup de tête d'Hosseini...on est passé à deux doigts du drame pour les Argentins.
40e: C'est quand même faiblard cette équipe d'Argentine. Quand tu regardes le nom des mecs sur le papier et le jeu sur le terrain...flippant.
35e: 78e coup-franc dangereux pour l'Argentine. Et on attend toujours que Garay cadre ses têtes...
32e: Drôle ça. Le capitaine iranien qui demande osn maillot à Messi avant même le coup d'envoi.



28e: On demande des nouvelles du petit Lionel Messi à l'accuiel du stade de Belo Horizonte. Ses parents sont très inquiets.
25e: Les Sabella's boys vendangent tranquillement une demi-action par tranche de 20 secondes. Passion efficacité.
@Masondu59. je t'en prie, merci à toi de m'accompagner, je me sens un peu seul aujourd'hui.
21e: Nouveau miracle d'Haghighi. Ca peut devenir amusant cette affaire. Belle combinaison des Argentins au passage. 
18e: Bon ben non en fait. Et Gaonzalo nous vendangeun contre tout fait derrière. Mardre de dios, comme vient de dire Omar da Fonseca.
17e: Corner pour l'Iran. J'imagine la liesse à Téhéran. Meilleure occasion du match et de loin à venir.
13e: La parade d'Haghighi sur Higuain !!! Miracle number one du gardien iranien. Il va en falloir plusieurs.
11e: Le siège argentin a comencé. Avec des dribbles courts de partout, mes mecs vont vite explosé en face à ce rtyme.
7e: Quand tu penses quand même que le dépositaire du jeu argentin s'appelel Fernando Gagao, un mec qui arrive à la cheville de Fernando "Dieu" Redondo, et ben tu t'inquiètes.


5e: Premier frisson dans la surface iranienne. Aguero a tenté la toupie, dommage.
3e: Les Iraniens jouent à quatorze derrière. Ce qui pourrait poser problème pour le spectacle.
1e: Allez on est partis. Faites-nous rêver messieurs.
17h52: Figurez-vous qu'un grand débat enflamme l'Argentine depuis le premier match. est-ce Messi qui décide des compositions d'équipe. Perso j'ai envie d'y croire, et vous.
17h45: Côté iranien, c'est moins connu évidemment.



17h44: La compo de l'Albiceleste. Attaque de rêve que même dans FIFA t'oses pas la prendre.



17h39: Les supporters argentins sont déjà dans la place



17h37: Bonjour à tous, premier match de la journée à Belo Horizonte ! Argentine-Iran. Messi contre Khomeny. Trèèèèèèèèèèèès beau duel en perspective.

Attention, supporters de l’équipe de France, ce match vous (nous) intéresse directement. Il a en effet de grandes chances de décider de l’adversaire des Bleus en huitièmes de finale. Pour résumer, soit l’Argentine s’impose, et c’est tout bon pour tout le monde puisque cela permet d’éviter un France-Argentine en huitièmes, soit c’est la chienlit, comme disait le Général.

Bref, nos amis iraniens seraient bien inspirés de jouer le rôle du sparring-partner idéal, ni trop fiable ni trop agressif. En face, Sabella, et c’et le gros débat du moment là-bas, a rangé au placard son 3-5-2 infâme pour un 4-3-3 censé mettre en valeur Lionel Messi. Il se murmurerait même que c’est le quadruple Ballon d’Or qui l’a expressément demandé.

>> L'apéro devant Messi, il y a pire non? Je vous attends nombreux dans les comms