Coupe du monde 2014: «La meilleure chose que peut ressentir un joueur», explique Thiago Silva après Brésil-Croatie

FOOTBALL Le défenseur du PSG, capitaine de la Seleçao, a même versé une petite larme…

Antoine Maes

— 

Thiago SIlva, le capitaine de l'équipe du Brésil, le 12 juin 2014, contre la Croatie.
Thiago SIlva, le capitaine de l'équipe du Brésil, le 12 juin 2014, contre la Croatie. — DIMITAR DILKOFF / AFP

Il avait les yeux tout embués, mais aussi plein de rage. Alors que la Seleçao marchait d’un pas serein vers la pelouse de la Corinthians Arena, Thiago Silva l’avoue: il a été pris par l’émotion. Le capitaine du Brésil et du PSG versant une petite larme, c’est l’image forte du premier jour de la Coupe du monde. Et ce n’est pas un hasard pour «O Monstro»: «C’est un sentiment unique. Jouer un Mondial à la maison, c’est la meilleure chose que peut ressentir un joueur».

«Dans ma vie, c’est vraiment un jour différent»

Au point, peut être, d’avoir eu un peu de mal à entrer dans son match. «Dans ma vie, c’est vraiment un jour différent. Être capitaine de la Seleçao, porter ce maillot avec toutes ces étoiles… C’est pour ça que j’ai eu autant d’émotion», raconte Thiago Silva. Heureusement, celle-ci n’a pas été gâché par le résultat d’un match pourtant mal embarqué.

Revivez Brésil-Croatie en live comme-à-la-maison

Maxwell, l’autre joueur du PSG, l’a bien vécu, mais du banc. «C’était fantastique. La pression est énorme mais je pense que l’équipe est prête. On va tout donner pour continuer comme ça. L’ambiance dans le vestiaire? C’était joli, parce qu’on a beaucoup donné». Et pour certains, tout donner, ça voulait aussi dire quelques larmes.