Franck Ribéry lors du match entre le Bayern Munich et Manchester United le 1er avril 2014.
Franck Ribéry lors du match entre le Bayern Munich et Manchester United le 1er avril 2014. — Matt West/BPI/REX/REX/SIPA

FOOTBALL

VIDEO. Mondial 2014: Franck Ribéry, l’année pourrie

Le milieu offensif va manquer la Coupe du monde…

Il avait annoncé que ce serait le dernier Mondial de sa carrière. Finalement, Franck Ribéry ne disputera même pas la Coupe du monde au Brésil, en raison d’une lombalgie tenace. La conclusion d’une saison difficile pour le milieu offensif du Bayern Munich. Retour sur six mois de désillusions.

13 janvier: le Ballon d’Or s’envole

Il imaginait déjà sa place au-dessus de la cheminée. Auteur du triplé Ligue des champions-championnat-coupe avec le Bayern Munich en 2013, Franck Ribéry est persuadé de pouvoir remporter le Ballon d’Or, une première pour un Français depuis Zinédine Zidane en 1998. Le 13 janvier, il est devancé par Cristiano Ronaldo et par Lionel Messi. Sa seule chance de remporter la prestigieuse distinction individuelle s’est peut-être envolée ce jour-là.

29 avril: laminé par le Real Madrid en demi-finale de la Ligue des champions

Champion d’Europe en 2013, le Bayern Munich prend une leçon de football à domicile en demi-finale retour de C1. Battus à l’aller à Madrid (1-0), les Bavarois en prennent quatre contre les futurs vainqueurs de la C1. Titularisé sur la pelouse de l’Allianz Arena, Franck Ribéry est impuissant et manque de peu le carton rouge avec cette claque infligée au défenseur du Real Daniel Carvajal.

17 mai: une finale de Coupe d’Allemagne tronquée

Déjà dérangé par son dos, le milieu offensif est laissé sur le banc du Bayern Munich au coup d’envoi de la finale de la Coupe d’Allemagne contre le Borussia Dortmund. Il entre finalement à la place de Philip Lahm, blessé après la demi-heure de jeu. Perturbé par ses douleurs, il est remplacé par Claudio Pizarro en prolongation et regarde depuis le banc la victoire de son équipe (2-0, a.p.).

6 juin: forfait pour le Brésil

Pas de match de préparation, aucun entraînement collectif avec les Bleus pendant le stage à Clairefontaine… C’était trop pour Franck Ribéry. Après des jours d’interrogation sur sa présence au Mondial 2014, le Munichois déclare forfait avant de prendre l’avion pour le Brésil. A 31 ans, c’est l'une de ses dernières chances de disputer une Coupe du monde qui s’envole.