VIDEO. Fifa : Blatter ne croit pas à une candidature de Platini

FOOTBALL Le président actuel de la Fifa brigue un cinquième mandat consécutif...

Thibaut Le Gal

— 

Michel Platini lors d'une conférence de presse à Nice, un jour avant le tirage de l'Euro 2016, le 22 février 2014
Michel Platini lors d'une conférence de presse à Nice, un jour avant le tirage de l'Euro 2016, le 22 février 2014 — Lionel Cironneau/AP/SIPA

Sepp Blatter est en campagne. Le président de la Fifa depuis 1998 est candidat à sa propre succession en 2015. Lors d’une interview accordée à la télévision suisse RTS, il a écarté l’idée d’une candidature de Michel Platini à la tête de l’instance mondiale. «Il ne le fera pas (…). Michel a fait une très belle carrière, mais il ne faut pas oublier que la sienne est très liée à la mienne. Il était mon poulain et c’est lui qui m’a poussé à me présenter à la tête de la Fifa en 1998.»

Le président actuel de l’UEFA, Michel Platini, annoncera sa décision à l’issue du mondial brésilien. «Il faut lui demander s’il veut réellement prendre ma place, mais je ne pense pas qu’il veuille réellement «tuer le père»», a ajouté le dirigeant de la Fifa.

Retrouvez la vidéo en intégralité en cliquant ici.

 

 

Michel Platini serait un opposant dangereux pour Sepp Blatter. Pour le moment, le Suisse n’a qu’un adversaire déclaré. C’est le Français Jérôme Champagne, 55 ans, et ancien vice-secrétaire général de l’organisation.

La Coupe du Monde au Qatar, «une erreur»

Dans cette même interview, Sepp Blatter a par ailleurs concédé que l’attribution de la Coupe du Monde 2022 au Qatar avait été «une erreur», évoquant des pressions politiques de la part de la France et de l’Allemagne.

 

«On commet beaucoup d’erreurs dans la vie. Le rapport technique du Qatar indiquait bien qu’il fait trop chaud en été. Mais le comité exécutif, avec une majorité assez large, a quand même décidé qu’on allait jouer au Qatar», a expliqué le président de la Fifa.