Liga: Le FC Barcelone interdit de recrutement pour des infractions dans les transferts de joueurs mineurs

FOOTBALL Le club catalan sanctionné pour des infractions au transfert international et l’enregistrement de joueurs mineurs…

S.N.

— 

Lionel Messi et le Barça avait battu le Real Madrid en octobre.
Lionel Messi et le Barça avait battu le Real Madrid en octobre. — LLUIS GENE / AFP

Coup de tonnerre en Catalogne. La Commission de Discipline de la FIFA a sanctionné mercredi le club espagnol du FC Barcelone pour des infractions relatives au transfert international et à l’enregistrement de joueurs âgés de moins de 18 ans, révèle le site de la FIFA. Cette décision a été rendue après des enquêtes menées par une filiale de la FIFA, Transfer Matching System GmbH, et par la Commission de Discipline, au cours de l’année.

Violation du règlement dans les transferts de dix joueurs mineurs

Le club est coupable de la violation de plusieurs dispositions relatives au transfert international et au premier enregistrement de dix joueurs mineurs non espagnols. Actuellement le transfert international d’un joueur n’est autorisé que si le joueur est âgé d’au moins 18 ans. Toutefois, comme le prévoit le règlement, les transferts internationaux de joueurs mineurs sont autorisés dans trois cas de figure spécifiques. À cet égard, la Commission de Discipline a souligné que la protection des mineurs dans le contexte des transferts internationaux est une question sociale et juridique importante qui concerne tous les acteurs du football.

La Commission de Discipline a souligné que, si les transferts internationaux peuvent, dans certains cas spécifiques, être favorables à la carrière sportive d’un jeune joueur, il est très probable qu’ils aillent à l’encontre des intérêts du joueur mineur. Selon cette analyse, la commission a conclu que «l’intérêt de la protection du développement sain et approprié d’un mineur dans son ensemble doit prévaloir sur les intérêts purement sportifs.»

Interdit de recruter pendant deux périodes de transferts consécutives

La Commission de Discipline a considéré l’infraction comme grave, et a décidé de sanctionner le club d’une interdiction de transfert, aux niveaux national et international, pour deux périodes cconsécutives, ainsi que d’une amende de 450 000 francs suisses. Le club s’est vu accorder un délai de 90 jours pour régulariser la situation de tous les joueurs mineurs concernés. Cette affaire survient après les affaires liées aux transferts de Neymar puis David Villa.