Football: La fédération française maintient l'interdiction du port du voile

avec AFP

— 

Les joueuses de l'équipe d'Iran de football courent avec leur drapeau  national à Amman, avant un match de qualifications aux JO-2012 contre  la Jordanie, qui n'a pas été disputé en raison de l'interdiction du  voile islamique, le 3 juin 2011.
Les joueuses de l'équipe d'Iran de football courent avec leur drapeau national à Amman, avant un match de qualifications aux JO-2012 contre la Jordanie, qui n'a pas été disputé en raison de l'interdiction du voile islamique, le 3 juin 2011. — AFP

La Fédération Française de Football (FFF), soucieuse de respecter la «laïcité» qui prévaut en France, maintient «l'interdiction du port de tous signes religieux ou confessionnels» et donc du voile, a-t-elle indiqué samedi dans un communiqué transmis à l'AFP.

Le port du voile et du turban dans le football a été approuvé officiellement samedi par l'International Football Association Board (Ifab), l'organe garant des lois du jeu, après 20 mois d'essai.

Au nom de la laïcité

La FFF, association membre de la Fifa (Fédération internationale de football), «a pris connaissance» d'une décision qui «n'est que l'application technique d'une première mesure prise en juillet 2012, (permettant) également aux Fédérations qui le souhaitent de l'appliquer dans leurs propres compétitions», explique-t-elle.

Mais «en ce qui concerne la participation des sélections nationales françaises dans des compétitions internationales d'une part, ainsi que l'organisation des compétitions nationales d'autre part», la FFF «rappelle son souci de respecter les principes constitutionnels et législatifs de laïcité qui prévalent dans notre pays et qui figurent dans ses statuts».

«Dans ces conditions», la fédération «maintient l'interdiction du port de tous signes religieux ou confessionnels», conclut l'instance française du ballon rond.