Petit papa Wade

S.A

— 

A Miami, on sait fêter noël. Pour la troisième fois consécutive, le Heat floridien était à l'affiche du match de noël de la ligue américaine de basket, dans la nuit de lundi à mardi. Et pour la troisième fois, il a gagné, grâce à son arrière star, Dwyane Wade. Face à de bien pâles Lakers de Los Angeles, Lakers, le héros de la soirée a marqué 40 points et inscrit 4 rebonds, 9 passes, 4 interceptions et 4 contres.

«Quand j'étais gosse, je voulais toujours regarder les matches de noël, car il s'y passait toujours quelque chose», a-t-il déclaré, tout sourire d'avoir infligé un cuisant revers (101-85) à des Californiens perturbés par le manque de précision de leur star Kobe Bryant, devenu père fouettard de la soirée, avec 4 tirs primés sur 17 tentatives. Peut-être la faute à ses nouvelles chaussures, qu'il étrennait cette nuit. Ne jamais essayer un cadeau le jour de noël...

Le Français de Los Angeles, Ronny Turiaf (en face de Wade sur la photo), a joué durant 16 minutes, inscrivant 13 points et captant 7 rebonds.