Ligue 1: Sébastien Corchia ne devrait pas jouer pour le Losc

FOOTBALL Son contrat n'a pas été homologué...

François Launay, à Lille

— 

C’est un énorme coup sur la tête que vient de recevoir le Losc. Non homologué vendredi par la Ligue de football professionnel, le contrat de Sébastien Corchia a aussi été retoqué mercredi devant la commission d’appel de la DNCG, gendarme financier du foot français. Représenté par son président Michel Seydoux, le Losc n’a donc pas eu gain de cause dans cette affaire qui va laisser des traces.

Pourtant présenté devant la presse la semaine dernière et malgré un accord à hauteur de 1,8 M€ avec Sochaux, son ancien club, Sébastien Corchia, qui s’était engagé pour quatre ans et demi, ne devrait donc pas porter le maillot lillois.

«Je ne comprends pas»

Une première dans l’histoire du Losc, mais aussi un véritable fiasco pour un club dont les difficultés financières ne peuvent désormais plus être masquées. «Je ne comprends pas. Avec le départ de De Melo à Evian et l’arrivée de Corchia, notre masse salariale au 1er février est inférieure à celle du 1er janvier. Ce qui s’est passé, c’est qu’on a légèrement dépassé la ligne jaune dans le sens où notre masse salariale est légèrement supérieure à celle qui était fixée le 15 novembre [entre-temps, Enyeama a prolongé son contrat]. Mais j’ai eu beau me porter garant et ne faire porter aucun risque au club, le règlement a été strictement appliqué. C’est aberrant», regrette Michel Seydoux, le président du Losc qui se dit «dépité, comme le joueur et les dirigeants de Sochaux».

A la suite du refus de la DNCG, le Losc a décidé de faire porter l’affaire devant le CNOSF, plus haute instance juridique du sport français. Sauf qu’au minimum, la procédure devrait prendre un mois. Impossible pour Corchia d’attendre autant. Le joueur va donc retourner à Sochaux sans doute jusqu’à la fin de la saison.

Par ailleurs, le FC Sochaux Montbéliard a publié un communiqué officiel sur son site internet concernant la décision de la comission d'appel de la DNCG sur le cas Corchia :

«Le FC Sochaux-Montbéliard a pris acte de la décision de la commission d’appel de la DNCG (Direction Nationale du Contrôle de Gestion) de confirmer sa décision prise en première instance de ne pas homologuer le contrat de Sébastien Corchia en faveur du LOSC. Le FCSM et ses dirigeants restent attentifs aux démarches du club lillois dans sa volonté de porter l’affaire devant le CNOSF afin de défendre l’intérêt commun et partagé des deux clubs et du joueur.»