Rothen, le grand gâchis

©2006 20 minutes

— 

Jouera, jouera pas ? Depuis plusieurs semaines, Jérôme Rothen ne sait plus sur quel pied danser avant chaque match du PSG. En froid avec Guy Lacombe, le milieu parisien, peu épargné par les blessures ces trois dernières saisons, mais déclaré apte par le staff médical en début de semaine dernière, n'avait pas fait partie du groupe pour les rencontres face au Panathinaïkos (4-0) et Nice (0-0). « Il a mal au dos », s'était borné à déclarer l'entraîneur parisien.

Info ou intox, toujours est-il qu'à l'heure où son ex-coéquipier monégasque Marcelo Gallardo devrait rallier la capitale, Rothen est plutôt en partance. Plusieurs clubs espagnols (Valence, Séville) seraient sur les rangs d'un joueur acheté 10 millions d'euros à l'été 2004. « S'il fait l'objet d'une offre convenable, on discutera. Je ne suis fermé à rien », a récemment déclaré le président Alain Cayzac. En attendant un éventuel transfert, Rothen devrait à nouveau rater le déplacement de samedi à Troyes, le club qui l'avait révélé sur la scène nationale. « J'ai vécu de beaux moments dans l'Aube », assure le gaucher qui – la Coupe de France mise à part – ne peut pas en dire autant à propos de Paris.