Mondial 2014 : Curitiba pourrait être exclue si le stade n’avance pas

FOOTBALL La mise en garde est signée Jérôme Valcke, le secrétaire général de la Fifa.

S.M. avec AFP

— 

Le stade de Curitiba en construction
Le stade de Curitiba en construction — CHRISTOPHE SIMON / AFP

Le secrétaire général de la Fifa Jérôme Valcke a lancé mardi une sévère mise en garde à Curitiba, l'une des douze villes hôtes du Mondial au Brésil, évoquant sa possible exclusion si les travaux du stade n'avancent pas.

«Nous ne pouvons organiser de match sans stade, c'est une situation d'urgence», a déclaré M. Valcke a Curitiba, ajoutant espérer que la situation évoluerait rapidement «pour que Curitiba ne reste pas en dehors de la Coupe» qui se disputera du 12 juin au 13 juillet prochains.

Cette annonce intervient deux semaines après les propos tenus par Sepp Blatter au journal suisse 24 Heures dans lequel le président de la Fifa avait fait part de son inquiétude sur l’organisation du Mondial brésilien. «C’est le pays le plus en retard depuis que je suis à la FIFA et pourtant c’était le seul qui avait autant de temps (sept ans) pour se préparer», avait déclaré le patron du football mondial.