Pro A: Gravelines va faire appel des sanctions prises après la bagarre avec le Paris-Levallois

BASKET Quatre joueurs du BCM ont été sanctionnés par des matchs de suspension ferme…

avec AFP

— 

Le joueur de Gravelines Yannick Bokolo en février 2013.
Le joueur de Gravelines Yannick Bokolo en février 2013. — AFP PHOTO / FRANCOIS GUILLOT

Les joueurs de Gravelines frappés de sanctions «iniques» selon le club pour leur implication dans la bagarre du 14 décembre en ProA contre Paris-Levallois vont faire appel, a annoncé le club vendredi.

«Les joueurs concernés vont d'ores et déjà faire appel de ces sanctions, que nous jugeons iniques. Le club soutiendra complétement leur démarche», indique le BCM Gravelines-Dunkerque dans un communiqué.

«Un verdict parfaitement injuste»

La commission de discipline de la Ligue nationale de basket a sanctionné six joueurs de matches de suspension ferme dont quatre équipiers du BCM :  Cyril Akpomedah (6), Yannick Bokolo (4 matches dont 2 ferme), Yakhouba Diawara (3 dont 1) et John Holland (2 dont 1).

«Suite à ce verdict parfaitement injuste, le BCM Gravelines-Dunkerque va désormais utiliser tous les recours possibles pour faire valoir le droit et rétablir la vérité», selon le communiqué du club.

Des joueurs ont également écopé de matches avec sursis :  Marcus Lewis (3) ainsi que Paul-Lou Duwiquet, et Séraphin Saumont (2). Jonathan Rousselle et Ousmane Camara ont été blanchis.

La Ligue a également ordonné aux deux clubs de disputer les huit secondes restantes de la rencontre, interrompue par la rixe, avant le 11 janvier.