Coupe du monde 2014: Pour l'UEFA, parler de trucage du tirage au sort relève du «non-sens complet»

avec AFP

— 

Les mains innocentes de Jérôme Valcke montrant l'étiquette de l'équipe de France, lors du tirage au sort de la Coupe du monde 2014, le 7 décembre 2013 à Costa Do Sauipe, au Brésil, sous les yeux de Fernanda Lima une présentatrice brésilienne.
Les mains innocentes de Jérôme Valcke montrant l'étiquette de l'équipe de France, lors du tirage au sort de la Coupe du monde 2014, le 7 décembre 2013 à Costa Do Sauipe, au Brésil, sous les yeux de Fernanda Lima une présentatrice brésilienne. — NELSON ALMEIDA / AFP

Le Comité exécutif de l'UEFA a annoncé jeudi avoir commencé à étudier les modalités du tirage au sort des qualifications de l'Euro 2016, prévu le 23 février à Nice, et a promis des décisions lors de sa prochaine réunion des 23 et 24 janvier à Nyon (Suisse).

Le secrétaire général de l'UEFA Gianni Infantino a qualifié au passage de «non-sens complet» les accusations de trucage du tirage au sort de la phase finale de la Coupe du monde 2014, organisé la semaine dernière au Brésil.

«Pas possible qu’il y ait des choses bizarres»

«Quand vous êtes dans un tirage au sort, vous savez qu'il n'est pas possible qu'il y ait des choses bizarres», a-t-il assuré.

«C'est pourquoi nous voulons fixer les règles (du tirage de l'Euro 2016, qui aura lieu en France du 10 juin au 10 juillet) le plus longtemps à l'avance pour qu'elles soient le plus transparentes possibles», a-t-il poursuivi, réaffirmant que Gibraltar, nouveau membre de l'UEFA au grand dam de l'Espagne, ne serait pas amené à croiser la «Roja» en qualifications.