VIDEO. Equipe de France: Les dix matchs de la peur

Romain Baheux

— 

En 1993, la France avait raté sa qualification pour la Coupe du monde en perdant contre la Bulgarie.
En 1993, la France avait raté sa qualification pour la Coupe du monde en perdant contre la Bulgarie. — VINCENT AMALVY / AFP

La France retient son souffle. Vendredi, les Bleus se déplacent en Ukraine pour le match aller des barrages de la Coupe du monde. L’histoire du football est pleine de ces rencontres qualificatives où les Bleus se devaient de réussir. 20 Minutes en a sélectionnées dix.

France-Bulgarie (3-1, 1977)

Douze ans après leur dernière participation à une Coupe du monde, les Bleus ont l’occasion de se qualifier pour l’édition 1978 en Argentine. Pour cela, l’équipe de France doit s’imposer au Parc des Princes contre la Bulgarie, qui n’a besoin que d’un nul pour traverser l’océan Atlantique. Trois buts de Dominique Rocheteau, Michel Platini et Christian Dalger offrent la qualification à la sélection tricolore, entraînée par Michel Hidalgo à l’époque.

France-Pays-Bas (2-0, 1981)

Les Bleus n’ont plus le choix et jouent leur place au Mondial espagnol contre les Pays-Bas, finalistes de l’édition précédente. Un splendide coup franc de Michel Platini et un but de Didier Six offrent une victoire aux Bleus. Un dernier succès sur les Chypriotes (4-0) emmène l’équipe de France à une Coupe du monde où elle atteindra le dernier carré.

France-Yougoslavie (2-0, 1985)

Quatre ans plus tard, c’est encore Michel Platini qui régale. Le meneur de jeu français mène les Bleus à la victoire contre les Yougoslaves en inscrivant deux buts, dont l’un sur coup franc. La France se qualifie pour sa troisième Coupe du monde de rang où elle atteindra de nouveau les demi-finales.

Yougoslavie-France (3-2, 1988)

Certes, la rencontre n’est pas un match couperet mais les Bleus vont longtemps regretter le scénario de cette confrontation contre les Yougoslaves. Fraîchement nommé au poste de sélectionneur de l’équipe de France, Michel Platini pense réussir un bon coup quand son équipe mène 2-1 à un quart d’heure de la fin. En six minutes, les Bleus encaissent deux buts, s’inclinent en Yougoslavie et rateront la Coupe du monde 1990.

France-Bulgarie (1-2, 1993)

LE revers le plus marquant de l’histoire du football français. On ne sait même plus quoi vous dire. Le but assassin de Kostadinov, le Parc des Princes abasourdi et une génération qui rate la Coupe du monde 1994. Un drame national à l’époque.

Roumanie-France (1-3 ,1995)

Quart de finaliste de la Coupe du monde 1994, la Roumanie est invaincue à domicile depuis cinq ans quand elle accueille les Bleus dans ces qualifications pour l’Euro 1996. Grâce à des buts de Karembeu, Djorkaeff et Zidane, l’équipe de France s’impose à Bucarest. Les hommes d’Aimé Jacquet seront éliminés en demi-finale de l’Euro anglais.

Andorre-France (0-1, 1999)

En théorie, un match contre l’Andorre au mois de juin n’a rien à faire dans cette liste. Pourtant, les Bleus vont transformer un probable succès facile en un calvaire. Réduite à dix après l’expulsion de Christophe Dugarry en première mi-temps, l’équipe de France est sauvée du ridicule par un penalty de Frank Leboeuf à quatre minutes du terme. Un succès qui permet aux Bleus de rester en course pour obtenir son billet pour l’Euro 2000.

France-Islande (3-2, 1999)

Un an et demi après leur titre mondial, les Bleus arrachent dans la douleur leur qualification pour l’Euro 2000. Au Stade de France, les hommes de Roger Lemerre battent l’Islande dans un match tendu, conclu par un but de David Trezeguet. Quelques mois après ce laborieux succès, la France est sacrée championne d’Europe.

France-Irlande (1-1, 2009)

Quelques jours après leur succès en Irlande (0-1), les Bleus sont secoués par les Irlandais au Stade de France dans ce barrage qualificatif à la Coupe du monde 2010. En prolongation, Thierry Henry s’aide de la main pour servir William Gallas qui égalise. La France part au Mondial sud-africain mais le geste de l’attaquant de Barcelone entraîne une énorme polémique.

France-Bosnie-Herzégovine (1-1, 2011)

Menés 1-0 à domicile par la Bosnie-Herzégovine, les Bleus semblent partis pour devoir passer par la case barrages pour se qualifier à l’Euro 2012. Un penalty de Samir Nasri dans le dernier quart d’heure de la rencontre qualifie directement la France pour la compétition continentale.