Football : Une réception corsée en perspective

©2006 20 minutes

— 

A une semaine du derby chez le leader messin, le groupe de Jean-Pierre Papin se doit de prendre les trois points face à Bastia, ce soir (20 h 30) à la Meinau. Car Dijon (4e) talonne d'un petit point un Racing qui a légèrement ralenti la cadence depuis quatre journées (2 succès, 1 nul et 1 défaite). « On a un statut à assumer. Celui d'une équipe qui restera dans le trio de tête à chaque victoire », assène le coach strasbourgeois.

En face, le Sporting se traîne à la 10e place après dix-sept journées. Une déception pour des Corses qui ont quitté l'élite une saison avant Strasbourg. « Ce match aura un parfum de L1, concède Papin. Mais seulement si on le gagne ! Or, Bastia est une équipe dangereuse, avec de bonnes individualités [Née, André, Laville, Camadini]. Il faudra accentuer notre avance sur eux. » A domicile, les statistiques plaident en faveur des coéquipiers de Kevin Gameiro (7 victoires, 2 nuls), qui restent même sur quatre succès de rang à la Meinau. Les joueurs de Bernard Casoni, eux, sont déjà tombés à cinq reprises loin de l'île de Beauté.

Pour composer son onze de départ, « JPP » n'a eu que l'embarras du choix : seuls Emil Gargorov (out jusqu'à la trêve pour une déchirure au mollet), Jean-Christophe Vergerolle (cuisse) et Leyti N'Diaye (genou) sont indisponibles. Afin de faire une place à Pascal Johansen, qui « mérite de confirmer son très bon match » samedi dernier à Vesoul (1-3) en Coupe de France, Yacine Abdessadki reculera au poste d'arrière droit, Yves Deroff occupant le flanc gauche.

Jérôme Sillon

Prévu le 22 décembre, le match Strasbourg-Amiens (20e journée) a été avancé au jeudi 21 (20 h 30) pour être diffusé sur Eurosport.