Bruno Metsu, le sélectionneur du Sénégal en 2002, meurt à 59 ans

J.L.

— 

Bruno Metsu donne ses consignes avec la sélection qatarie face au Japon lors de la Coupe d'Asie le 21 janvier 2011, à Doha (Qatar).
Bruno Metsu donne ses consignes avec la sélection qatarie face au Japon lors de la Coupe d'Asie le 21 janvier 2011, à Doha (Qatar). — OSAMA FAISAL/AP/SIPA

Au début de l’été, il avait donné une interview poignante à L’Equipe dans laquelle il racontait son combat entamé contre un cancer généralisé du colon, du foie et du poumon diagnostiqué en fin d’année dernière. «Aujourd'hui, oui, je joue le match de ma vie. Je suis à la mi-temps et je veux le gagner avant la prolongation. Même si le choc a été terrible, j'ai toujours positivé. Je ne lâche pas l'affaire», déclarait alors Bruno Metsu.

L’ancien joueur de Lille ou de Valenciennes, surtout connu pour avoir battu la France lors du match d’ouverture du Mondial 2002 avec le Sénégal, est décédé dans la nuit de lundi à mardi à la clinique des Flandres, à Coudekerque-Village, annonce La Voix du Nord. Il avait 59 ans, était marié et père de trois enfants.