Mondiaux de cyclisme: La course en ligne est à revivre en live comme-à-la-maison

B.V.

— 

Philippe Gilbert (en arc-en-ciel) et Peter Sagan (en vert) sont deux des favoris des Mondiaux
Philippe Gilbert (en arc-en-ciel) et Peter Sagan (en vert) sont deux des favoris des Mondiaux — Laurent Rebours/AP/SIPA
17h58: Je suis pas le seul à le dire
17h55: @Pirod: Bah il a couru comme un escroc. Un escroc malin mais un escroc quand même. Il a laissé Nibali faire tout le boulot sans rouler. C'était hyper risqué, malhonnête vis à vis de l'Italien mais ça a payé. Ce titre est sans doute mérité mais il est dur à avaler pour quelqu'un qui aime le vélo. Et on devra s'en souvenir à chaque fois qu'on le verra avec le maillot arc-en-ciel l'an prochain. Mais le peloton va se souvenir de son attitude, c'est sûr.
17h36: Rodriguez est en pleurs. Il ne va pas s'en remettre. Troisième du Tour de France, troisième de la Vuelta, deuxième des mondiaux. Quelle année quand même pour lui...
17h36: En fait, c'est 18e qu'est Arthur Vichot, le premier français.
17h35: A noter quand même que Peter Sagan finit 6e. Il a craqué lors de l'attaque des gros bras mais il montre car il sera quasiment imbattable dans les années prochaines.
17h33: @saucisse de francfort: Ouais. Mais j'avais dit son nom car j'avais peur qu'il gagne. Ca a pas loupé. Totalement son type de course.
0km:
0km: Rui Costa va donc se balader l'an prochain avec le maillot de champion du monde sur le dos. 2014 sera une sale année pour le cyclisme.
0km: Vichot termine 13e... premier français.
0km: Rodriguez est deuxième, Valverde troisième. Nibali ne fait même pas le sprint pour le podium, il est dégoûté.
0KM: RUI COSTA CHAMPION DU MONDE ! Il a couru comme le pire escroc de la planète, il est récompensé.
1km: C'EST RODRIGUEZ CONTRE RUI COSTA! RUI COSTA CONTRE RODRIGUEZ !
2km: Rodriguez est parti, Rui Costa part en chasse.
2km: Deux kilomètres de l'arrivée. Rui Costa n'a pas bougé une oreille depuis le début. PAS UNE.
3km: Rodriguez en replace une petite! Nibali roule sur tout le monde.
4km: Les 4 hommes sont en tête, ensemble. C'est tactique désormais.
4km: Plus que cinq secondes pour Rodriguez. Les trois hommes vont rentrer.
5km:
6km: Nibali, Rui Costa et Valverde sont à 10 secondes derrière Purito Rodriguez.
6km: Non, non, pas de nouvelles des français.
7km: Rodriguez est parti tout seul devant! Il est en train de faire le trou.
7km: L'énorme chute d'Uran !!!!!!!!!!!!!!!
7km: Cancellara, Gilbert et Sagan sont battus. C'était bien trop dur pour eux. Ce sera un grimpeur qui va s'imposer.
8km: Uran, Valverde et Rui Costa sont en chasse.
9km: JOAQUIM RODRIGUEZ ET NIBALI S'ECHAPPENT TOUS LES DEUX ! ILS PASSENT AU SOMMET DANS LES FUMIGENES !
10km: C'est parti pour Nibali!
11km: Les Espagnols et les Italiens ont fait le trou!
12km: Purito RODRIGUEZ EN POSE UNE EN CONTRE !
12km: Scarponi est parti ! Betancur suit !
12km: Sagan est bien placé, en quatrième place du peloton.

13km: Je sens bien le Portugais Rui Costa moi...

13km: Qui va attaquer? Les Italiens impriment le rythme en tête dans le Fiesole!
14km: Bah c'est Anthony Roux qui revient de nulle part ! Mais d'où il sort. Le voilà dans le groupe principal.
15km: Ou pas d'ailleurs, si Gilbert conserve son titre. Allez, faites vos pronos: Cancellara? Sagan? Gilbert? Un Colombien?
16km: DERNIER TOUR. DANS 16 KILOMTRES ON AURA UN NOUVEAU CHAMPION DU MONDE.
17km: Dernier tour très bientôt. Vous la sentez la pression qui monte?
18km: Bardet repris. C'était une escarmouche on va dire.
19km: Je sais pas si c'est une bonne idée quand même d'attaquer là...
19km: C'est Scarponi qui lui roule dessus. L'écart ne se creuse pas...
19km: ATTAQUE DE ROMAIN BARDET ! C'EST LUI QUI ENFLAMME LA COURSE !
20km: Avant dernier raidar! Personen n'attaque. Mais bon sang on va y aller un jour?
21km: On s'enflamme pas trop vite mais Romain Bardet est extrêmement bien placé depuis le début de la journée. A coup sûr la meilleur chance française.
21km: Tout ça sous l'impulsion du Belge Pauwels, qui fait un gros boulot...
21km: Contador est out visiblement ! Il a sauté avec Pinot.
22km: On dirait bien que Pinot n'est plus dans le groupe de tête! Il ne reste que deux français:  Bardet et Vichot.
23km:
25km: C'est quasiment fini pour Visconti, sous l'impulsion de Darwin Atapuma le Colombien. Les Sud-Américains sont là...
26km:
27km: Nibali est rentré. S'il est champion du monde, je vous annonce un beau scandale.
28km: La blague, les voitures qui ramenent Nibali. On va dire qu'on a rien vu hein... Il va rentrer sur le peloton, c'est fort.
28km: Nibali dépose Voeckler en chasse du peloton! C'est fini pour notre français...
28km: Visconti et Huzarski sont à 1 minute devant le peloton...
29km: Les Belges roulent pour éliminer Nibali, qui chasse tout seul derrière...
30km: Il y a une petite cassure dans le peloton... Les Français sont à l'arrière et tentent de revenir. C'est dur...
31km: @Narciis: C'est la course la plus prestigieuse de l'année. Il faut bien que ce soit sélectif.
33km: Il se releve mais à mon avis c'est cuit pour lui. Oh c'est horrible.
34km: OHHH LA CHUUUUUUUUUTE DE NIBALI !!!! L'UN DES FAVORIS, SI CE N'EST LE FAVORI !!!
36km: Avant dernier passage du Mur pour le peloton. Quelques coureurs en difficulté, mais pas non plus d'accélérations très fortes. Je pense que les Belges et les Espagnols attendent deux tours de l'arrivée.
38km: Visconti ne rejoint toujours pas le Polonais dans la descente. Il va l'avoir dans le mur.
39km: Ca va lui faire 40 kilomètres tout seul pour Visconti. Mais pourquoi pas après tout?
40km: Attaque de Visconti ! Il dépose Gautier, revient sur Barta et va bientôt prendre la tête de course.
42km: Gautier et Visconti ont repris Keldermann et Preigler. Ils sont quatre en chasse patates entre le peloton et les edux hommes de tête.
44km:
46km: Le peloton est pointé à 1'44 des hommes de tête. Autant dire que le rythme s'est affessé.
48km: La situation en course et les écarts sont à peu près les mêmes. Le peloton passe la ligne, trois tours de l'arrivée. Ca peut commencer à partir dans tous les sens désormais.
51km: Dans un kilomètre, on sera à trois tours de l'arrivée.
53km: Le point sur la course:

1. Huzarski (POL) et Barta (RTC) en tête
2. Keldermann (HOL) et Preigler (AUT) à 25 secondes derrière
3. Gautier (FRA) et Visconti (ITA) à 42 secondes

54km: Cyril Gautier champion du monde. Je m'y vois déjà, en train d'écrire en CAPS LOCK, vous de vous lever de votre siège à beugler comme des ânes...
55km: Visconti relance avec Gautier. Les deux hommes sortent du peloton.
56km: Les équipes non représentées dans cette petite échappée roulent derrière et recollent. Gautier est en chasse patate derrière Keldermann, une quinzaine de secondes devant le peloton.
58km: Un petit groupe s'est fait la belle avec Voeckler Henao Pauwels Rast notamment!
60km: Voeckler qui se sacrifie pour l'équipe, on aura tout vu. Il roule derrière un ricain qui est parti.
62km: Ce sont les Belges qui vissent en tête de course. Gilbert doit se sentir bien, il sacrifie Pauwels en tête de peloton.
63km: Mine de rien, les deux hommes de têtes sont vraiment costauds. Ils gardent toujours autour de deux minutes d'avance. Ca ne suffira pas, mais apprécions l'effort.
64km: L'attaque dans le ravito de Cyril Gautier! Le plan français est en marche!
65km: Quelques français ont eu du mal sur l'accélération mais reviennent finalement dans le premier groupe. Pinot, Voeckler, Vichot notamment.
67km: 4 tours de l'arrivée. 66 km.
69km: L'Allemand Burghard a attaqué dans le raidar causant un peu de panique. Mais les favoris ne sont pas inquiétés.
71km: Pouah ça a fait mal ça! Beaucoup de lâchés. Avec la pluie, c'est difficile à voir qui...
72km: Les Italiens refont le coup de l'accélération dans la descente du peloton... Une cassure dans le peloton.
73km: Avec Ulissi, Scarponi, Nocentini, Nibali, Pozzato, Paolini... Le squadra a de quoi faire péter la course une nouvelle fois. L'Espagne avec Contador, Rodriguez, Valverde, Moreno...
75km: On est entré dans une phase d'attente. Qui va envoyer les premières banderilles? Un Italien? Un Espagnol? Un Belge?
78km: Les Italiens impriment toujours le rythme en tête de peloton. Qu'est ce qu'ils sont costauds... Tout ce boulot pour Nibali, il doit se sentir fort.
80km: Ca y est, on est à cinq tours de l'arrivée, donc un peu plus de 80 kilomètres. Les deux échappés, Barta et Huzarski, comptent 3 minutes d'avance sur le peloton. Bon, ça devrait pas durer.
82km: Ca c'est un peu calmé, à 5 tours de l'arrivée.
84km: Voilà le profil du circuit: 16 kilomètres avec une côte assez longue de 5 kilomètres à 5% au début et un raidar de 600 à 16% par la suite.
85km:

86km: Abandon de Quintana aussi. Il nous reste plus que Rodriguez du podium du Tour.
87km:
88km: D'autres abandons: Froome, Riblon, Zoidl, Talansky, Ten Dam
91km: Merci les mecs, vous m'aidez...
93km: A noter qu'il y a eu un paquet d'abandons: Evans, Horner, Wiggins, Barguil...
94km:
96km: Cancellara est dans le groupe des favoris. Les Suisses respirent.
97km: Ils sont donc 78 en tête. Le vainqueur sera là-dedans. Selon nos informations, Quintana n'est pas là...
98km: C'est vraiment difficile de suivre la course. Avec la pluie, on ne voit RIEN.
100km: Il reste six tours du circuit de Florence, soit environ 100 kilomètres. Nos Français sont là: Vichot, Pinot, Gautier, Bardet, Voeckler sont dans le groupe de tête
14h30: En gros, il y a un groupe de tête fait de cinq échappés, qui ne devrait plus durer bien longtemps, avec notamment le Tchèque Barta.

Derrière un groupe de favoris méné par les Italiens et qui comptent pas mal de favoris parmis lesquels Gilbert, Sagan.

Derrière, un groupe Froome.

Quelque part, Cancellara à environ 40 secondes, m'annonce-t-on.
14h28: C'est la complète folie sur le circuit de Florence. Sous la pluie, l'équipe italienne, à domicile, ont complètement dynamité la course. C'est une véritable boucherie. Il y a des cassures de partout, des chutes, des abandons.
14h25: Salut à tous et bienvenue sur 20minutes pour ce live vélo. Je suis vraiment ravi de suivre cette course en votre compagnie, ça va être magique.

Il y a en du monde, pour prétendre au maillot arc-en-ciel ce dimanche soir. La course d’un jour la plus importante de l’année s’annonce assez ouverte cette année, sur le parcours assez sélectif de Florence. Les puncheurs comme Cancellera, Sagan ou Gilbert partent assez logiquement favoris, mais il ne faut pas exclure les grimpeurs comme Froome, la clique des Espagnols (Rodriguez, Valverde, Contador) et pourquoi nos petits français Pinot et Barguil? Attention à la pluie, qui tombe sans arrêt depuis le début de la course et qui pourrait tout changer dans les routes de Florence…

>> On se retrouve avant 15 heures pour cette course qui s'annonce comme l'une des plus belles de l'année...