Tour de France 2013: Revivez la 19e étape (Bourg-d’Oisans – Le Grand-Bornand) en live comme-à-la-maison

— 

Richie Porte, Chris Froome, Alejandro Valverde, Nairo Quintana et Alberto Contador, le 18 juillet 2013, sur le Tour de France.
Richie Porte, Chris Froome, Alejandro Valverde, Nairo Quintana et Alberto Contador, le 18 juillet 2013, sur le Tour de France. — JOEL SAGET / AFP

Les classements 

Général: 1- Froome, Contador (à 5’11), Quintana (à 5’32)…

Maillot vert: 1. Sagan 2. Cavendish 3. Greipel

Maillot à pois: 1. Froome 2. Quintana 3. Riblon.

Meilleur jeune: 1. Quintana 2. Kwiatkowski 3. Talansky

Le profil de l’étape

Encore du très, très lourd aujourd’hui. Peut-être moins spectaculaire que la double ascension de l’Alpe-d’Huez, mais quand même. Deux monuments au programme pour commencer la journée: les cols du Glandon et de La Madeleine, deux hors-catégorie. Pour le reste de la journée, deux cols de 1ère catégorie et un autre de 2e catégorie. Dommage, pas d’arrivée au sommet, puisqu’il y a 13km entre la Croix Fry et le Grand-Bornand. 


FR - Analyse de l'étape - Étape 19 (Bourg-d... par tourdefrance

 

Le résumé anticipé

Encore une journée d’enfer pour les gros sprinteurs, qui voient les baroudeurs partir au kilomètre 0 et surtout les Saxo flinguer tout ce qui bouge dans la foulée, Greipel et Cavendish sagement rangés dans le Grupetto, une échappée «combattif maxi-best of se dégage à l’avant avec Kadri, Flecha, Gautier et Delaplace, déjà 1670 kilomètres à l’attaque à eux quatre. Evidemment, ils sont cramés, et ne voient même pas le sommet de La Madeleine en tête. C’est là, à 1924 mètres d’altitude, qu’Alberto Contador refait sa spéciale: l’attaque en descente. Cette fois, ça marche, et l’Espagnol (accompagné de Quintana) passe la journée avec 1min30 d’avance sur un groupe emmenée par un Christopher Froome aux poches remplies de sandwichs thon-mayonnaise, pour éloigner la fringale. Mais, le leader des Sky fait rouler Porte sur le duo, et les reprend à 5 kilomètres de la flamme rouge. Machiavélique, le maillot jaune offre une gaufre liégeoise à Contador, en manque de sucres. Erreur fatal, puisque le Saxo accepte et se prend à son tour 20 secondes de pénalité. Richie Porte passe la ligne en vainqueur, mort de rire.

La minute Jean-Paul Ollivier

Comme jeudi, le Tour fait dans l’historique. Le col de Madeleine, pour commencer, a déjà été emprunté 24 fois avant aujourd’hui. Un peu plus de 19km d’ascension, pour une pente moyenne à 7,9%. J’ai mal rien qu’à l’écrire. Sur l’autre mythe de la journée, le Glandon (18e passage), c’est un peu plus long mais un peu moins dur. C’est ici, en 1997, que les Festina avaient roulé comme des avions toute la journée pour amener Richard Virenque à la victoire en 1997. 

 

Le tweet du jour

Parce qu’on n’aura peut-être pas la chance de vibrer autant deux jours de suite, souvenez-vous qu’hier, Christophe Riblon a été grand. Très, très, très grand.