EN DIRECT. Tour de France: Revivez la 18e étape en live comme-à-la-maison

R.S.

— 

Joaquim Rodriguez, Christopher Froome, Alberto Contador et Nairo Quintana dans les Pyrénées, le 7 juillet 2013
Joaquim Rodriguez, Christopher Froome, Alberto Contador et Nairo Quintana dans les Pyrénées, le 7 juillet 2013 — C.ENA/SIPA
A 178km de l'arrivée

Peloton groupé

17h32: Voilà, on va fermer ce live. Cette dernière montée de l'Alpe était vraiment exeptionnelle. On a eu droit à pas mal de spectacle. Merci à vous de nous avoir suivis et à demain pour une nouvelle étape de montagne. Il y aura encore de la bagarre.
17h29: Allez hop l'image de la victoire pour la route.
17h26: Quelle étape... Riblon nous a vraiment fait rêver sur ce final. Et derrière, on a vu des choses rares comme un Froome en fringale. PRofitez-en, c'est pas tous les jours. Sinon, la belle opération est indéniablement pour Quintana qui revient fort au général.
17h22: Contador en fini à son tour. Il perd 2'02 sur Quintana ce qui veuit dire qu'il sauve sa deuxième place.
17h21: Froome finit lessivé. Il a remercié Porte qui l'a tiré jusqu'à la ligne.
17h19: On attend maintenant les leaders. Quintana va devancer Rodriguez sur la ligne. Au général, ils peuvent monter tous les deux sur le podium.
17h17: La victoire de Riblon!!! La première victoire d'étape française. La plus belle. L'honneur est sauf.
17h16: Il nous fait rêver Riblon! Quelle victoire il va chercher... Il va la dédier à JC Péraud, c'est écrit.
17h14: Le contre de Riblon!! Elle est dans la poche la victoire française! Van Garderen est cloué sur place.
17h13: J'espère juste que la Sky sera sacntionnée pour cette pate de fruit donnée à Froome alors que c'était interdit dans cette zone.
17h11: Il va aller chercher la victoire d'étape! Van Garderen est tout près! Vas-y Riblon, la France te regarde. C'est rien du tout.
17h10: Et Riblon peut revenir sur Van Garderen! J'imagine pas Lavenu dans sa bagnole.
17h08: Ça sent la fringale pour Froome!! Porte est obligé de le ravitailler alors que c'est interdit!
17h07: Froome veut changer de vélo! Il aurait un souci de rayon... Mouais.
17h05: Contador va perdre beaucoup de temps aujourd'hui. Il est à plus d'une minute. Mais il peut sauver sa deuxième place. Quintana reviendra fort au général ce soir.
17h02: Et Porte revient sur Froome, Quintana et Rodriguez. Devant Riblon se bat bien pour rattrapper Van Garderen. Mais il a 42 secondes de retard.
17h00: Contador est à une minute du maillot jaune et Quintana. A 6 bornes de l'arrivée, ça va faire mal au final...
16h58: Le tour du renouveau on vous dit.
16h57: Froome a l'air aussi de coincer un peu. Il gère sa montée. Ou alors il bluffe totalement. Ça part dans tous les sens. Rodriguez est parti à l'avant tout seul.
16h56: Froome a failli être renversé par un gamin! Le Tour aurait pu basculer, mais il l'a évité.
16h54: Contador n'est pas bien! Porte et Valverde le lâchent à leur tour.
16h53: Alors que les leaders ont maintenant Marcel Kittel et l'arrière du gruppetto en point de mire. Nan, c'est pas vrai.
16h51: Joaquim Rodriguez est très fort aussi, il revient sur Froome et Quintana.
16h50: Quintana suit Froome. Il est bien le seul. Les deux hommes s'en vont. Quintana va prendre la troisième palce de Kreuziger au général.
16h48: L'accélération de Froome à l'avant! Le cul sur la selle! Qui va le suivre?
16h47: Cette condescendance de Froome qui tape sur l'épaule de ses coéquipiers juste devant la caméra...
16h45: Attaque de Christopher Froome!! Il avait l'air de patienter et il en a mis une petite. Mais tout rentre dans l'ordre.
16h44: Schleck lâche à son tour. Cunego aussi. Alors que Valverde a pris qulques mètres d'avance sur les leaders. 
16h43: C'est parti pour le deuxième Alpe d'Huez. Et Mollema et Ten Dam sont déjà décramponnés.
16h42: @Olivier Lef, on n'est sûr de rien, on suppute.
16h40: Jens Voigt revient de l'arrière. A 42 piges. Et où sont Udo Bölts et Jens Heppner?
16h37: Moser court n'importe comment, on dirait un colombien. Il fait l'élastique constamment.
16h36: Riblon a l'air frais. Il vient de lâcher Moser. S'il pouvait en faire de même avec avec Van Garderen...
16h36: Malin Alberto.
16h32: J'ai dû louper un truc, masi Contador est maintenant à l'arrière du peloton maillot jaune. Un souci mécanique peut-être.
16h29: Une équipe espagnole qui roule sur un coureur espagnol. Qui peut parler de coalition contre Froome?
16h27: Les Movistar à l'attaque à leur tour! Mais devant, Contador et Kreuziger se relèvent. Ils n'ont pas fait le trou.
16h22: Pierre Rolland se fait larguer dans la descente... Pas fichu de suivre Andy Schleck, il faut le faire quand même.
16h18: Et Riblon fait la jonction en tête avec Moser. On y croit en la victoire d'étape française, hein.
16h17: Ce qui est beau chez Contador, c'est qu'il croit encore en une victoire finale. Pas comme les Ullrich, Zülle ou Basso qui roulaient pour la deuxième place.
16h17: Ils ont fait un petit trou, mais pas grand chose. Disons une quinzaine de secondes.
16h12: L'attaque de Contador dans la descente! Il part avec Kreuziger. Quel panache, il met la pression sur toute l'équipe Sky. Et les Movistar ne bougent pas.
16h10: Et pendant ce temps, William Bonnet abandonne. Il ne gagnera pas sur les Champs.
16h09: Riblon dans un ruisseau!! Il a raté uen trajectoire dans la descente, mais ne chute pas. Il parvient à revenir sur la chaussée.
16h08: Et devant l'écart ne faiblit pas. Avec 8 minutes d'avance au pied de l'Alpe, les hommes de tête peuvent jouer la gagne.
16h06: Ten Dam est lâché! L'escroquerie néerlandaise est terminée.
16h05: Problème mécanique pour Van Garderen! La poisse continue pour BMC. Riblon doit en profiter pour s'envoler.
16h04: @TahitiBOB C'est ça ou on fait payer l'entrée des spectateurs au pied de l'Alpe. A voir...
16h03: Les Movistar préparent un sale coup. Ils accélèrent à l'avant du peloton pour étirer la bête. Ça va attaquer en descente.
16h02: Les premiers attaquent la descente du col de Sarenne. 8% de moyenne, avec des virages assez compliqués. Bonne nouvelle pour les coureurs, il ne pleut pas.
15h58: Moreno Moser décroche un peu. Il laisse un petit écart avec Van Garderen et Riblon. C'est bon pour le Français, ça!
15h52: On nous annonce des contrôleurs UCI sur la ligne d'arrivée pour vérifier le poids des vélos. C'est peut-être le seul moyen de voir Froome perdre le Tour.
15h51: Pierre Rolland s'est fait battre par Nieve au sommet du col. Mauvaise affaire pour le maillot à pois.
15h49: Entendu dans la rédac: «Même la F1 c'est plus sécurisé», à propos des descentes dangereuses. C'est pas faux.
15h44: Thomas Voeckler vient de voler en éclat. Il doit rouler à moins de 3km/h actuellement.
15h43: Dommage qu'il n'y ait pas une quatrième semaine. Andy Schleck serait imbattable. Il vient de revenir sur le groupe Rolland.
15h40: Attaque d'Andy Schleck qui prend un peu d'avance sur le peloton avant la descente. Il vaut mieux.
15h40: Nieve et Poels ont rejoint Rolland et Voeckler derrière. Ils ont une trentaine d'avance sur le peloton maillot jaune.
15h38: Riblon va gagner cette étape et la dédier à Péraud. C'est beau la science fiction.
15h35: Que de monde au bord de la route. C'est impressionnant. Et pendant ce temps, Riblon et Moser reviennent sur Van Garderen. L'Américain pioche un peu.
15h35: Les Europcar mettent en route à l'avant du peloton. L'opération maillot à pois est lancée. Voeckler roule pour Rolland. Et si les Français gagnaient quelque chose cette année?
15h32: Riblon colle une mandale à un abruti qui court à ses côtés. C'est jouissif.
15h31: Comme au cross du collège.
15h25: Van Garderen avec 8'20 d'avance, à 50 bornes de l'arrivée, ça devient intéressant pour la victoire d'étape.
15h24: Hoogerland s'approche d'une voiture pour prendre un bidon. A chaque fois, ça nous donne un frisson.
15h22: Je mise sur une attaque de Contador dans la descente à venir. Et Froome qui le laisse partir. On prend les paris?
15h20: @al198, Si ça pète de tous les côtés et qu'il ne reste plus qu'une dizaines de coureurs avec le maillot jaune, Contador aurait pu s'appuyer sur deux coéquipiers qui pédalent fort sur quelques centaines de mètres. Mais Roche et Paulinho on été repris.
15h16: Le meilleur commentateur de cyclisme de l'histoire parle. Alors on se tait.
15h14: Et Riblon se fait lâcher par Van Garderen au moment où ils croisent un homme déguisé en bite. Voilà.
15h12: Van Garderen s'envole avec Riblon dans le groupe d'échappés. Allez, plus que 60 bornes à deux.
15h09: Tous les Belkin réunis autour de Mollema et Ten Dam à l'avant. A un moment, les deux bonhommes vont devoir choisir un vrai leader. Qui se sacrifie pour l'autre.
15h05: Et les deux Saxo toujorus en chasse patate. S'ils tiennent 10 bornes avec le groupe maillot jaune, ce sera beau.
15h03: C'est parti pour l'Alpe d'Huez! La première ascension. Un repérage pour tout le monde? Ou ça va attaquer?
14h58: Sinon, joli trouvaille avec ce papier de 2007 où Froome est sur la photo. Saurez-vous le trouver?
14h52: Ça accélère un peu à l'avant. On approche de la première ascension de l'Alpe. On est à dix bornes de la première ascension.
14h45: Monsieur connaît ses classiques.
14h38: @columbus33, Froome ne prendra pas des risques inconsidérés, surtout s'il pleut. A moins avis il ne roulera pas à bloc pour boucher un trou sur des coureurs à plus de 5 minutes. Enfin, tout dépend de l'écart. Mais il a dit qu'il laisserait peut-être des adversaires partir dans la descente.
14h36: @ImaVeliber. Bien sûr. On se fait une montagne de ces deux Alpe d'Huez. Alors que ce ne sont jamais que deux hors catégorie. Rien de plus.
14h35: @Brogozhmazadou Bonne question. Je crois qu'en réalité, les coureurs ne jettent des bidons que quand il y a quelqu'un susceptible de le ramasser sur le bord de la route. Ils ont quand même une conscience écolo. Enfin j'espère.
14h30: Marc Madiot ne croit pas en cette échappée. Ça doit donner beaucoup d'espoir à Arnold Jeannesson à l'avant, tiens...
14h23: Notre envoyé spécial est actuellement dans la montée de l'Alpe d'Huez. En bagnole, on vous rassure.
14h18: J'ai bien peur que Paulinho et Roche se crament totalement actuellement...
14h16: 30 degrés sur la route, avec un peloton qui contrôle les échappés. On se croirait entre Marseille et Montpellier.
14h10: C'est l'heure du ravito. On pioche dans les musettes. Si quelqu'un peut récupérer celle de Froome, je serais ravi de voir ce qu'il y a dedans. Normalement, il est sensé laisser les emballages.
14h08: @lacamarde, le voilà
14h03: C'est un peu calme actuellement. Si Vous avez des questions pour patienter, n'hésitez pas. On va lutter contre la somnolence comme ça.
13h57: Au temps pour moi, les deux Saxo Bank sont toujours intercalés. Paulinho et Roche. Ils préparent donc le terrain à Contador, ça va faire mal.
13h55: Est ce que quelqu'un a retrouvé le mec qui avait renversé Guerini? En plus de prendre des photos comme un manche, il était habillé comme un sac.
13h54: Allez, un peu d'imagination les gars...
13h53: Zzzzzzzzzzz.... Vivement les cols. La plaine, c'est la plaie.
13h49: Lars Boom s'est fait tatoué des lèvres dans l'avant bras. A vous de définir s'il mérite de gagner l'étape.
13h43: Les Saxo ont été repris. derrière, deux Euskaltel ont tenté de s'extirper du peloton. Mais sans succès.
13h40: Du beau monde sur la route de l'Alpe. Faites nous rêver, on veut voir du cul nu à l'écran tout à l'heure.
13h37: Un premier abandon aujourd'hui: Alexey Lutsenko a jeté l'éponge ce matin. Un Astana de moins dans le peloton.
13h36: Toute cette excitation des Saxo n'a qu'un but, évident: Annihiler l'échappée victorieuse d'Arnold Jeannesson. C'est moche.
13h28: Nouvelle attaque des Saxo! Roche et Hernandez partent à l'avant. Elle est là la fameuse fusée à trois étages.
13h27: Ce serait pas la première fois du Tour qu'on voit Moreno Moser à l'avant? On aurait pu espérer un peu plus de l'Italien jusqu'à présent.
13h26: Arrêtons de palabrer sur le classement du meilleur Français. Nicolas Portal est imbattable cette année.
13h24: Le point Laurent Romejko de l'heure.
13h20: Au passage, Pierre Rolland a encore raté la bonne échappée. Adieux petit maillot à pois.
13h18: C'est bon, le peloton s'est reconstitué. Il n'y a plus de lâchés. Juste neuf échappés.
13h12: Vous la voyez se dessiner la victoire d'étape de Jeannesson? Non? ba vous devriez.
13h07: Cinq Sky autour de Froome. Il respire un peu mieux. Sinon, la pluie commence à tomber sur la route du Tour. Ça va glisser dans les descentes.
13h05: Normalement, vu que l'échappée est formée, on devrait se calmer jusqu'à la montée de l'Alpe. Enfin, en théorie.
13h02: Voilà l'échappée du jour avec 9 coureurs. On y retrouve trois Français Chavanel, Jeannesson et Riblon. Mais aussi Voigt, Moser, Amador, Boom, Van Garderen ou Danielson.
13h00: Deux groupes se sont créés. A une trentaine de secondes du groupe maillot jaune, il y a quand même Dan Martin, 10e au général.
12h56: Tant que l'échappée du jour n'est pas formée, il y aura de la nervosité à l'avant. Sinon, Froome a retrouvé quelques coéquipiers. Mais si ceux-ci ne peuvent pas suivre dans le col de Manse, ce sera compliqué dans l'Alpe.
12h55: Pour le maillot à pois.
12h51: @DoubleD je rêve de voir les leaders rattrapper des largués dans l'Alpe. Ça devrait être dur quand même. Schleck ne dit jamais non à une bonne bière. Et Pierre Rolland est un peu chez lui sur les pentes de l'Alpe d'Huez. Le problème, c'est qu'il a oublié ses jambes de 2011 cette année.

12h49: Evans déjà lâché. C'est le Tour de trop pour l'Australien.

12h47: Qui a mis dans le magnéto la cassette de la première étape pyrénéenne? On est en train de revivre exactement le même scénario.
12h45: Déjà plus beaucoup de coéquipiers avec Froome! Il est déjà tout seul à contrer les attaques des Saxo. La journée va être très très longue pour le maillot jaune.
12h42: Attaque des Saxo!!!
12h40: On attaque un peu de tous les côtés pour former l'échappée du jour. Il y aura du Saxo Tinkoff dedans. Ils sont chauds bouillants.
12h36: Bah aujourd'hui, les deux.
12h33: Quelqu'un pourrait dire à Cousin et Serpa que Movember c'est en novembre. Pas pendant le Tour de France.
12h32: Alerte "Il n'y a jamais de bon moment pour crever" sur France TV.
12h30: Jens Voigt tente de lancer la première échappée du jour. A propos de Voigt, je vous invite à visionner cette interview sur le site de L'Equipe. A près l'avoir vue, vous supplierez Voigt de ne pas prendre sa retraite.







12h26: Km0 et déjà l'attaque de Johnny Hoogerland. Le Johnny Hoogerland qu'on aime.
12h23: Attaaaaaaaque de Giuseppe Guerini! Non, c'est une joke.
12h17: C'est parti pour cette étape. Bon courage les gars. Même devant la télé, c'est difficile de tenir toute une étape du Tour.
12h09: A propos de la polémique du jour, Fred Grappe réagit. Lui qui a indiqué dans l'Equipe que les données du Britannique n'étaient pas louches.
12h106: Le départ sera donné dans un petit quart d'heure. Sachez qu'il fait un temps bien pourri sur l'Alpe. Et donc la descente. Ça devrait swinguer. N'hésitez pas à nous envoyer vos pronos. C'est le seul lieu où on peut évoquer une victoire de John Gadret.
12h00: Salut tout le monde. Nous revoilà en place pour le live de l'étape reine. Comme c'est une journée un peu particulière, on va liver l'intégralité de l'étape. J'espère que vous avez la réserve de houblon et le parasol à portée de main, comme tout bon supporter néerlandais qui se respecte.

Les classements

Général: 1. Froome 2. Contador 3. Kreuziger

Maillot vert: 1. Sagan 2. Cavendish 3. Greipel

Maillot à pois: 1. Froome 2. Quintana 3. Nieve

Meilleur jeune: 1. Quintana 2. Kwiatkowski 3. Talansky

Le profil de l’étape

Une ascension de l’Alpe d’Huez, c’est déjà costaud. Mais deux, cela rend une étape du Tour de France en journée historique. Jamais dans l’histoire du cyclisme, une course n’avait emprunté à deux reprises le col aux vingt et un virages. Ajoutez à cela quatre ascensions, 172km, une descente vertigineuse et des conditions météo à faire frémir Catherine Laborde. Etape mythique en vue.

Le résumé anticipé de l’étape

C’est avec la tremblote que certains coureurs prennent le départ de cette étape. Dès le col de Manse, Marcel Kittel et Andre Greipel négocient avec Christian Prudhomme pour rallonger les délais. Refus immédiat. Il faudra souffrir pendant 172km et s’accrocher au train d’enfer mené par la tête de peloton, bien décidée à faire capoter l’échappée du jour dans laquelle s’est glissé Steve Morabito, «un danger au général pour la 20e place de Romain Bardet», indique très sérieusement Vincent Lavenu, le manager d’Ag2r. Pour ne rien changer, Pierre Rolland rate l’échappée et dit définitivement adieux au maillot à pois. Le vainqueur de l’Alpe d’Huez 2011 tente un raid en solitaire. Mais après 80km de chasse patate, il est avalé par les favoris, à l’attaque dès les premiers pourcentages du col hors catégorie. Ritchie Porte largue le gros de la troupe et se retrouve très vite seul au côté de Contador, Froome, Kreuziger et le duo Belkin Ten Dam et Mollema, poussé par une armée de Hollandais imbibés à l’Amstel. Enervé, Contador distribue quelques mandales avant d’aborder la descente infernale de Sarenne comme une balle. Agrippé sur les freins, Froome lâche quelques hectomètres, mais les reprend immédiatement dans la deuxième montée où il s’envole et commence même à rattraper le gruppetto. Malgré des coups de klaxons, impossible de se frayer un chemin sans risquer la chute à chaque dépassement. Puis survient l’événement du jour: quatre Saxo Bank attardés bloquent le passage du maillot jaune, permettant à Contador de recoller. Dans la confusion, Dan Martin parvient à se faufiler et s’impose au sommet de l’Alpe. Une victoire qui passe totalement inaperçue face au coup de gueule de «Froomey», bien décidé à profiter de ce statut de victime pour améliorer sa cote de popularité.

La minute Jean-Paul Ollivier

Ce n’est ni la plus longue, ni la plus pentue, mais l’ascension de l’Alpe d’Huez est bien l’une des plus mythiques du Tour. La victoire de Pierre Rolland en 2011, la moulinette infernale de Lance Armstrong en 2001, les envolées de Marco Pantani en 1995 et 1997… Chaque passage des coureurs sur ces pentes reste gravé comme un événement marquant du Tour de France. Et on rappelle à tout le monde qu’il est déconseillé de prendre des photos en plein milieu de la route. Demandez à Giuseppe Guerini ce qu’il en pense…

Le tweet du jour

Comme chaque matin, Cédric Vasseur nous offre son petit point météo. Et comme jeudi, il n’annonce rien de beau. Les gros nuages qui planent au-dessus de l’Alpe pourraient rendre périlleuse la fin d’étape.