PSG : Que pensent vraiment les supporters de Laurent Blanc ?

Randy Assala

— 

Laurent Blanc en conférence de presse le 4 juin 2012.
Laurent Blanc en conférence de presse le 4 juin 2012. — FRANCK FIFE / AFP

Laurent Blanc est officiellement le nouvel entraîneur du PSG. Des noms comme Mourinho ou Wenger avaient été évoqués, c’est finalement un coach avec trois ans d’expérience de club qui a été élu. Ajouté aux refus d’une demi-douzaine de techniciens aux noms plus ronflants, certains fans du PSG s’inquiètent. Sont-ils vraiment tous déçus du choix de leurs dirigeants?

Pour Maxime, 26 ans, réelle volonté du club ou décision quasi dos au mur, peu importe, il aura les épaules, notamment pour l’épineuse question de la gestion des egos. «Il a joué dans les plus grands clubs, il représente beaucoup pour les joueurs. Il saura contenir les fortes personnalités». Paul, 20 ans et abonné au Parc des Princes, se permet d’égratigner le si regretté Carlo Ancelotti, «pas extraordinaire non plus dans le jeu, hormis contre le Barça». Histoire d’évacuer un peu la pression qui pèse sur les épaules du Cénévol.

Mickaël, croisé à la boutique du club, est plus mesuré. Il ne remet pas en cause la qualité de l’entraîneur, mais se fait du souci sur l’avancée du projet. «J’ai bien peur qu’avec Blanc, peu de grands noms arrivent au club». Il n’évoque pas non plus la fuite des talents tant redoutée.

Quid des joueurs français

En revanche, Camara, 38 ans, supporter historique du club, ne porte pas l’ancien entraîneur des Girondins de Bordeaux dans son cœur. D’origine ivoirienne, « il n’a pas une bonne image de Blanc depuis l’histoire des quotas». Ne se permettant pas de juger le niveau du nouveau coach parisien, il estime néanmoins que «Paris, ce n’est pas Bordeaux en terme de pression médiatique. Les egos sont autrement plus gros ici, il sera compliqué de tenir le vestiaire. Je pense notamment au cas Verratti. Ancelotti était capable de l’éduquer, je ne vois pas Blanc y parvenir. Je m’attends à une saison vécue difficilement par le groupe.»

Quant à la question du vent patriotique soufflé par l’arrivée de Laurent Blanc, chacun se montre assez prudent. Pour Camara, «Kevin Gameiro va quand même partir. Si Chantôme reste, ça serait seulement pour l’inscription des formés au club pour la C1.». Ce même Camara et Arthur, 20 ans, s’accordent à dire que « seul Jérémy Ménez va tirer profit de l’arrivée de Blanc.», c’est du moins ce que semble croire l’attaquant parisien lui-même.