Lens va-t-il vraiment être rétrogradé en National?

François Launay

— 

Des supporters du racing Club de Lens (RCL) dans les tribunes du stade Bollaert.
Des supporters du racing Club de Lens (RCL) dans les tribunes du stade Bollaert. — M.LIBERT/20MINUTES

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe. Auditionné par la DNCG le 18 juin, le RC Lens n’a pas apporté assez de garanties financière sur son avenir. Au point que le gendarme financier du foot français a purement et simplement décidé de rétrograder le club en National. Une catastrophe? un drame? La fin du monde? Non, car tout devrait vite rentrer dans l’ordre.

 «Ce n’est pas le chaos, c’est juste une procédure absolument normale»

«Ce n’est pas le chaos, c’est juste une procédure absolument normale. Vu que nous sommes en procédure de vente, la DNCG n’avait pas de visibilité financière sur l’avenir du club et a décidé de prononcer la rétrogradation avec possibilité d’appel, ce que nous avons fait», explique Luc Dayan, président du club jusqu’au 4 juillet. Ce jour-là, Hafiz Mammadov et Gervais Martel, les repreneurs du club, vont présenter, avec plusieurs millions d’euros à la clé, leur projet de reprise devant la DNCG. Qui devrait les réintégrer en Ligue 2 dans la foulée.