Handball féminin : le sélectionneur national puise dans le vivier béglais

©2006 20 minutes

— 

Quatre Béglaises vont participer dès lundi à un stage de rassemblement de l'équipe de France. Il s'agit de Stéphanie Cano (ailière droite), Fanny Faust (pivot), Stéphanie Lambert (demi-centre) et Alexandra Lacrabère (arrière droite). Arrivée de Bordes (D2), cette jeune Béarnaise de 19 ans a réussi un début de saison tonitruant, comme l'attestent ses 11 buts marqués ce week-end contre Mios. « Son culot est intéressant », concède Jean-Sébastien Lopez, heureux de cette trouvaille. Le coach béglais se dit content de toutes ces convocations, « synonyme de bonne santé » d'un club qui occupe la 5e place de D1.

A Mios, par contre, on a fait la soupe à la grimace. Malgré une place de leader, aucune joueuse du Bassin n'a été retenue. « C'est dommage, car j'ai de très bonnes filles, regrette l'entraîneur Emmanuel Mayonnade. D'un autre côté, ça nous permettra de bien travailler tous ensemble. » Samedi, Mios (contre Fleury-les-Aubrais) et Bègles (à Yutz) joueront leur dernier match avant une trêve de deux mois due aux championnats d'Europe, fin décembre en Suède.

S. D.