Ligue des champions: Les Lyonnaises tombent de leur trône

FOOTBALL Les filles de Patrice Lair s'inclinent en finale cotre les Allemandes de Wolfsburg...

R.S.
— 
La joueuse lyonnaise Corinne Franco, au sol, lors de la finale de Ligue des champions perdu contre Wolfsburg, le 23 mai 2013 à Londres.
La joueuse lyonnaise Corinne Franco, au sol, lors de la finale de Ligue des champions perdu contre Wolfsburg, le 23 mai 2013 à Londres. — I.Kington/AFP

Elles devaient marcher sur Wolfsburg comme elles l’avaient fait sur toutes les équipes qu’elles avaient croisé jusque-là. Mais cette année, il faut croire que la Ligue des champions est une compétition réservée aux clubs allemands, chez les hommes comme chez les femmes. Doubles tenantes du titres, les Lyonnaises ont laissé filé un troisième trophée d’affilée 1-0 à Stamford Bridge, sur un pénalty de Müller après une main de Laura Georges dans sa surface. «Frustrant pour Patrice Lair, interrogé sur Eurosport. Certaines cadres n’ont pas été performantes. Depuis trois ans on donne du bonheur, je ne vais pas tirer à boulet rouge. On va s’en relever.»

Peu habitué à trouver une équipe capable de les inquiéter, l’OL a perdu ses moyens, à l’image de Necib et Schelin passées à côté de leur finale. Prête à défendre et contre-attaquer, les joueuses de Wolfsburg ont réussi l’exploit de mettre à terre une équipe invaincue depuis trois ans en C1. Cette année, les Lyonnaises n’avaient encaissé qu’un but (en 8 rencontres) et s’amusaient à en marquer cinq en moyenne par match. Pour se consoler, les championnes de France peuvent désormais se tourner vers une autre finale, un peu moins prestigieuse, le 8 juin contre Saint-Etienne en Coupe de France.