Football (L1) : le FCNA doit soigner sa migraine

©2006 20 minutes

— 

« Nancy, c'est l'inverse de nous. Ce n'est pas le meilleur effectif de France, mais ils sont irréprochables dans l'état d'esprit [sic]. » Pour le défenseur Mauro Cetto, le FC Nantes – en déplacement demain soir à Nancy (3e), pour la 10e journée de L1 –, doit retrouver ses vertus morales. Et rapidement. Enlisés à la dernière place depuis leur revers contre Sochaux (0-2) le week-end dernier, les hommes de Georges Eo traversent une crise de confiance sans précédent. « Notre problème est mental ! explique le coach des Jaune et Vert. En quarante ans, Nantes s'est fait une réputation à travers son jeu, mais pas à travers ses ressources mentales. »

Le voyage en Lorraine ne s'annonce donc pas comme une sinécure. Equipe surprise du début de saison, Nancy s'appuie sur la meilleure défense de Ligue 1 [à égalité avec Marseille] avec 5 buts encaissés. L'attaque nantaise, privée de Mamadou Diallo (entorse à la cheville gauche) et Claudiu Keserü (fracture du nez), est quant à elle la moins prolifique avec 7 buts.

David Phelippeau