Il n'y aura pas de relations sexuelles entre Maria Sharapova et son sparring-Partner

TENNIS C'est écrit dans le contrat signé par le camarade d'entraînement de la numéro 2 mondiale...

R.S.

— 

La Russe Maria Sharapova, le 5 juin 2012, à Roland-Garros.
La Russe Maria Sharapova, le 5 juin 2012, à Roland-Garros. — KENZO TRIBOUILLARD / AFP

En tant que sparring-partner de la joueuse russe, Dieter Kindlmann possède quelques privilèges. Mais l’ancien joueur pro qui accompagne la numéro 2 mondiale partout dans le monde n’a pas tous les droits. Dans son contrat, le joueur allemand a signé une clause lui interdisant d’avoir des relations sexuelles dans le cadre de ses activités professionnelles. Le journal suisse Le Matin dévoile les subtilités du contrat de Kindlemann, qui précise qu’il n’y a aucun risque de dérapage.

«Elle est heureuse avec son ami [le joueur Grigor Dimitrov]. Maria est tout sauf une diva. Elle se protège du monde extérieur, mais elle est très aimable avec ses collaborateurs.» Qui tiennent plus que tout à leur contrat, apparemment.