Un effectif de talent qui doit apprendre à défendre

©2006 20 minutes

— 

Polyvalent. C'est l'adjectif qui colle le mieux au groupe strasbourgeois, où figurent huit nouvelles têtes : les meneurs Gautier Darrigand (Clermont) et Lonnie Cooper (Pau) – incertain demain soir en raison d'une douleur à la cheville –, les arrières Afik Nissim (Rostov puis Kiev) et Mike Smith (Clermont), les ailiers Chuck Eidson (Giessen) et Aerick Sanders (Huelva), ainsi que les intérieurs Claude Marquis (Cholet) et Dirk Mädrich (Braunschweig). « Sans Euroligue à disputer, on a moins mis l'accent sur la taille, détaille Eric Girard. On ne possède pas de pivots spécifiques, mais des intérieurs qui peuvent s'écarter et shooter à mi-distance. On a également des meneurs et des ailiers de grande taille, adroits aux shoots. Le tout forme une équipe homogène et polyvalente, où chacun peut jouer à deux ou trois postes. Cela nous permettra de compenser le fait d'avoir un professionnel de moins que l'an passé. »

Avec neuf victoires en dix rencontres de préparation, la SIG version 2006-2007 semble prête. Une osmose s'est déjà créée. Reste à intégrer la philosophie chère au coach Girard : avoir l'une des meilleures défenses de Pro A. « On n'a pas une équipe spécialement programmée pour défendre, admet-il. Mais on progresse et les joueurs ont pris conscience qu'ils sont capables de former un collectif sans faille. »

J. S.