La girlfriend décédée d'une future star du football américain n'existait pas

ETATS-UNIS L'affaire fait la une des médias américains. Manti Te'o, un joueur de Notre Dame, se dit victime d'un «horrible hoax»...

Philippe Berry

— 

Le joueur de football américain de Notre Dame, Manti Te'O.
Le joueur de football américain de Notre Dame, Manti Te'O. — J.MERSITS/NEWSCOM/SIPA

De notre correspondant à Los Angeles

Voici l'affaire so bizarre, qui fait jaser tout le monde outre-Atlantique. Manti Te'o, l'un des joueurs de football américain les plus prometteurs de sa génération, se trouve au cœur d'une polémique impliquant une girlfriend imaginaire, que l'Amérique croyait morte. En fait, elle ne l'est pas. Et elle n'existe pas.

C'était la plus belle histoire de l'automne. Une jeune fille foudroyée par la maladie. Manti Te'o essuie ses larmes et emmène son équipe de Notre Dame en finale du championnat universitaire. Le soutien de sa famille. De ses coéquipiers. Du pays tout entier. Les dons pour lutter contre la leucémie. Tout était faux, sauf les 12 tacles de Te'o contre Michigan State.

«Blague macabre»

Le site DeadSpin raconte en détails la supercherie, digne du faux documentaire Catfish. Pour l'instant, on se ne sait pas si Te'o l'a orchestrée ou si, comme il l'affirme, il a été victime «d'un horrible hoax». L'identité de la personne derrière la fausse girlfriend n'a pas encore été révélée, même si un compte Twitter promet des révélations dans la journée. La vraie jeune fille, dont des photos ont été utilisées pour créer l'identité fictive de Kekua en ligne, est «horrifiée» et n'en avait «aucune idée».

Te'o, lui, a officiellement réagi, mercredi. «C'est embarrassant mais pendant une longue période, j'ai vécu une histoire amoureuse avec une fille que j'ai rencontrée en ligne. Nous avons vécu ce que je croyais être une relation authentique en communicant sur Internet et au téléphone, et je tenais beaucoup à elle. Réaliser que j'ai été la victime d'une blague macabre est douloureux et humiliant.»

Même version du côté de l'université: «Le 26 décembre, les entraîneurs de l'équipe ont été informés par Manti et ses parents qu'il avait été victime de ce qui semble être un hoax, lors duquel une personne a conspiré contre lui pour lui faire croire qu'elle était tragiquement morte d'une leucémie.»

De gros doutes sur sa version

Même si son coach jure que Te'o est la personne «la plus crédule» qu'il ait jamais rencontrée, l'enquête de DeadSpin soulève de nombreux doutes sur la version du joueur. Car Te'o, qui pourrait être drafté en NFL en première ou seconde position cet été, a largement documenté sa relation amoureuse dans les médias.

Il disait avoir rencontré Lennay Kekua en Californie après un match contre Stanford, en 2009, puis l'avoir vue à plusieurs reprises lors de vacances à Hawaii. «C'est la plus belle fille que j'ai jamais vue», confiait-il à ESPN. Pendant sa maladie, il restait «au téléphone toute la nuit avec elle», soulagé «d'entendre sa respiration le matin».

Mais s'il était vraiment dans une relation longue-distance, pourquoi ne lui a-t-il pas rendu visite après son accident de voiture? Puis pendant la maladie? Comment expliquer les contradictions de certaines dates dans les interviews données à des médias américains? Deadspin a identifié un personnage central, que Te'o connaissait, qui serait au cœur de la supercherie. Selon les personnes interrogées par le site, il y a «80% de chances» pour que le joueur ait été directement impliqué. Affaire à suivre.