Espagne: Mourinho laisse Iker Casillas sur le banc et le Real s'incline

FOOTBALL Le technicien portugais déclare la guerre à son vestiaire...

R. B.

— 

Iker Casillas, mis sur le banc par José Mourinho contre Malaga.
Iker Casillas, mis sur le banc par José Mourinho contre Malaga. — PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP

Battu à Malaga (3-2), le Real Madrid a encore vu davantage s’éloigner son titre de champion d‘Espagne ce samedi soir. Mais l’événement de la soirée en Andalousie n’était pas tant la défaite des Madrilènes que la relégation sur le banc de touche d’Iker Casillas. Capitaine du Real Madrid et protégé du président Florentino Perez , le double champion d'Europe a laissé sa place dans le but du Real à Adan.

 
Un véritable séisme, tant l’aura de Casillas est grande. En froid avec la partie espagnole de son vestiaire, José Mourinho a tenté ainsi un véritable coup de force pour tenter d’asseoir son autorité. Avec cette défaite subie sur la pelouse de Malaga, l’ambiance va rapidement virer au règlement de comptes du côté de Madrid. Annoncé du côté du PSG la saison prochaine, le technicien portugais peut s'attendre à vivre des jours mouvementés.