Ski: Hirscher devant Pinturault après la 1re manche du géant de Val d'Isère

© 2012 AFP

— 

L'Autrichien Marcel Hirscher a réalisé dimanche le meilleur temps de la 1re manche du géant de Val d'Isère, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin, en 56 sec 69/100e, précédant de 5/100e le Français Alexis Pinturault, vainqueur la veille du slalom.
L'Autrichien Marcel Hirscher a réalisé dimanche le meilleur temps de la 1re manche du géant de Val d'Isère, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin, en 56 sec 69/100e, précédant de 5/100e le Français Alexis Pinturault, vainqueur la veille du slalom. — Franck Fife afp.com

L'Autrichien Marcel Hirscher a réalisé dimanche le meilleur temps de la 1re manche du géant de Val d'Isère, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin, en 56 sec 69/100e, précédant de 5/100e le Français Alexis Pinturault, vainqueur la veille du slalom.

Les deux hommes sont seuls sur la neige, par un froid vif (-16 degrés) et sous un ciel bleu, l'Autrichien Philipp Schoerghofer, 3e, pointant déjà à 1 sec 38 de Hirscher.

Dominateur des deux premiers slaloms géants de la saison, l'Américain Ted Ligety a souffert dans la pente abrupte de la Face de Bellevarde, avec à l'arrivée un débours de 1 sec 72 à la 6e place.

Leader du général, le Norvégien Aksel Lund Svindal occupe la 11e place, à 1 sec 90.

"Quand je vois l'écart, pour les autres, ça a dû être vraiment dur. Déjà que moi, je ne me sentais pas à l'aise. Bon, Marcel (Hirscher) passe juste devant moi. Tout est jouable", a remarqué Pinturault, parti avec le dossard N.5.

"On a dû faire quelque chose en plus. Après, il faut rester concentrés. La piste est un peu comme hier, assez bonne. Avec le froid, ça a un peu plus serré. Au début, c'est de la neige un peu facile, après ça passe à de l'arrosé qui reste quand même facile", a ajouté le champion de Courchevel.

Six autres Français ont pris la qualification pour la seconde manche, dont le départ est programmé à 12h30. On retrouve les expérimentés Thomas Fanara (13e), Cyprien Richard (19e), Steve Missillier (24e) et Thomas Mermillod-Blondin (28e), ainsi que les jeunes Victor Muffat-Jeandet (18e) et Mathieu Faivre (30e).

A la suite des fortes précipitations neigeuses de vendredi, le départ a été abaissé de 80 mètres, ce qui a raccourci la course d'une dizaine de secondes.