Le capitaine du Maccabi Tel Aviv exclu pour avoir traité un adversaire de «nazi»

BASKET Ou comment le derby de Tel Aviv a dérapé...

R.S.

— 

Le joueur du Maccabi Tel Aviv Guy Pnini (en jaune), lors d'un match d'Euroligue le 9 février 2012 contre Cantu.
Le joueur du Maccabi Tel Aviv Guy Pnini (en jaune), lors d'un match d'Euroligue le 9 février 2012 contre Cantu. — N.Elias/REUTERS

Même dans la victoire, un joueur peut en arriver aux pires excès dans un conflit avec un adversaire. Lors de la rencontre entre les deux clubs de Tel Aviv, le Maccabi et l'Hapoël (91-72), Guy Pnini, capitaine du Maccabi et membre de la sélection israélienne, s'en est pris à l'Israélo-Suédois Jonathan Skjoldebrand, le traitant de «Nazi» et souhaitant que «son père et lui meurent.»

Le joueur s’est excusé après la rencontre, expliquant que cette insulte avait blessé sa famille, dont une grande partie a péri durant la Shoah. Le club israélien a suspendu Pnini avant de lui retirer le brassard et de lui infliger une amende d'environ 20.000 euros à verser à une association caritative.